Woodstock : le festival fête ses 50 ans avec une programmation de folie

Woodstock : le festival fête ses 50 ans avec une programmation de folie©Agence, BestImage

Fabien Gallet, publié le 21 mars

Après deux éditions organisées en 1994 et 1999, le mythique festival américain va avoir droit à un 50e anniversaire haut en couleur. En témoigne la programmation révélée mercredi 20 mars 2019.

Il y a un peu moins de 5 ans, Michael Lang, l'un des producteurs ayant mis sur pied le festival original alors baptisé Woodstock Music and Art Fair en août 1969, confiait à Rolling Stone à propos des 50 ans de l'événement : "Nous commençons à y penser maintenant."

L'année 2019 est là et Woodstock 50 se dévoile, quelques mois avant les hostilités prévues pour les 16, 17 et 18 août prochain dans l'État de New York. La programmation vient effectivement de tomber et autant dire que l'affiche a de quoi faire rêver.

Entre rescapés et "nouveautés"

Pour ce 50e anniversaire, Woodstock fait la part belle aux artistes "actuels" en programmant Jay-Z, The Killers, Miley Cyrus, The Raconteurs, Imagine Dragons, Chance the Rapper, Greta Van Fleet, Janelle Monae ou bien The Black Keys qui ont récemment dévoilé Lo/Hi, premier single après cinq ans d'absence.

Mais le festival américain mise également sur des artistes programmés lors de sa toute première édition en 1969. Parmi eux le guitariste Santana, David Crosby, Country Joe McDonald, Canned Heat, mais aussi Dead & Company (formé par d'anciens membres du Grateful Dead et John Mayer) et John Fogerty, chanteur du groupe Creedence Clearwater Revival.

Michael Lang a promis un spectacle "multi-générationnel", 50 ans après les concerts mémorables des artistes présents lors du festival original parmi lesquels Janis Joplin, The Who, Ravi Shankar, Joe Cocker, Ten Years After et évidemment Jimi Hendrix.

Le lieu est toutefois différent puisque Woodstock 50 se tiendra à 180 km du site d'origine. Ne reste plus qu'à espérer que cette édition se passe mieux que la 30e organisée en 1999 : la fréquentation y était en baisse (200 000 festivaliers contre plus de 500 000 en 1969), des plaintes pour viol et de violents débordements (incendies, destructions...) avaient été enregistrées.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.