Une artiste accuse les Daft Punk et The Weeknd de plagiat sur "Starboy"

Une artiste accuse les Daft Punk et The Weeknd de plagiat sur "Starboy"©Kevin Mazur, Getty Images

Fabien Gallet, publié le 19 septembre

Le duo casqué français et le rappeur américain se sont-ils inspirés d'un morceau déjà existant pour leur tube Starboy ? C'est en tout cas ce qu'assure une certaine Yasminah...

Septembre 2016, la collaboration tant attendue entre Daft Punk et The Weeknd donne naissance au single Starboy. Un succès planétaire joué en live à l'occasion de la cérémonie des Grammy Awards quelques mois plus tard.

Deux ans ont passé depuis que le public a découvert ce tube et voilà qu'une artiste américaine d'origine somalienne vient de décider de poursuivre les artistes pour plagiat.

5 millions de dollars en jeu

C'est le célèbre site Internet américain TMZ qui a annoncé la nouvelle mardi 18 septembre 2018. D'après les informations du tabloïd, Yasminah, une "militante, poète, auteure et musicienne" (selon sa biographie postée sur son site officiel) "poursuit The Weeknd et ses méga-producteurs, affirmant que sa chanson 'Hooyo' est la copie conforme de 'Starboy'".

Dans sa plainte, l'artiste assure avoir "co-écrit et publié 'Hooyo' en 2009", ce qu'atteste effectivement la date de publication de la vidéo sur YouTube (vidéo visionnée plus de 500 000 fois). "Selon Yasminah, les similitudes sont évidentes à l'oreille : mêmes riffs, mêmes clés, tempos similaires...", précise TMZ qui a mis la main sur des documents envoyés à la justice lesquels comportent des articles "décrivant les similitudes entre les deux chansons", ainsi que des "centaines de commentaires (publiés sur Internet, ndlr) donnant raison à Yasminah". On vous laisse juger...

Ce n'est pas la première fois que la chanteuse s'en prend à Daft Punk et The Weeknd. Deux de ses producteurs les "ont déjà menacés de poursuites judiciaires" sans toutefois passer devant la justice précise TMZ. Cette fois, l'artiste semble donc être décidée à aller jusqu'au bout. D'après le tabloïd, elle réclamerait "au moins 5 millions de dollars".

Les commentaires sont désactivés pour cette page.