Un coffret Jacques Brel fait revivre l'artiste à travers deux concerts mythiques

Un coffret Jacques Brel fait revivre l'artiste à travers deux concerts mythiques©AVIAT, Sipa

, publié le 26 mai

Une carrière d'exception, des titres gravés dans le patrimoine musical français, une référence culturelle, l'icône Jacques Brel traverse le temps. En hommage à l'un des plus grands interprètes de la chanson française, Universal Music et la Fondation Jacques Brel proposent au public un coffret réunissant deux concerts mythiques et une interview filmée en 1971.

La technologie permet de faire de grandes choses, comme rendre plus vivant que jamais de grands artistes décédés, le temps d'un concert ou d'un coffret hommage. Ainsi, de nombreux spectateurs ont pu assister aux performances musicales de Claude François, Dalida, ou encore Mike Brant, malgré qu'ils ne soient plus de ce monde. En hommage à Jacques Brel, décédé le 9 octobre 1978, la Fondation Jacques Brel et Universal Music proposent un coffret dans lequel se trouve une version audio restaurée et vidéo HD de deux de ses concerts mythiques ainsi qu'une interview culte. Les deux captations "ont subi une restauration en haute définition, la plus aboutie, la plus fine jamais réalisée sur ces deux spectacles", explique RTL.

Jacques Brel chante Mathilde

Le 22 juillet 1953, Jacques Brel se trouve au casino de Knokke-le-Zoute en Belgique dans lequel "il débute lors d'un concours de chant, pour lequel il finit vingt-septième et avant-dernier...", raconte FranceInfo, qui ajoute : "Par la suite, le chanteur s'y produit fidèlement chaque année comme pour conjurer ce mauvais départ." Dix ans après "ces débuts peu prometteurs", l'artiste livre une prestation d'exception dans laquelle il chante pour la première fois son titre Mathilde. "C'est la chanson qui lui a pris le plus de temps, je l'ai entendu la répéter deux étés de suite avant de la présenter sur scène", a explique France Brel, l'une de ses filles à l'AFP. C'est pourquoi à l'initiative de la Fondation, "l'image et le son ont été entièrement restaurés".

Les adieux de Brel

Les 28 et 29 octobre 1966, Jacques Brel, alors au sommet de sa gloire, fait ses adieux sur la scène mythique de l'Olympia. Philippe Marouani filme ces deux soirées fortes en émotions. "Après un final époustouflant avec Jef, Au suivant, Le Plat Pays et Madeleine, le chanteur revient saluer à sept reprises près de 2 000 spectateurs debout qui hurlent 'Ne nous quitte pas'", raconte FranceInfo. Un retrait de la scène que sa fille explique ainsi : "Quand il décide d'arrêter la chanson, il veut juste avoir le temps de vivre, il ne sait pas ce qu'il va faire ensuite, c'est pour ça qu'il est si joyeux. Le cinéma, ça ne viendra que parce qu'il fera un premier film par hasard. Le coffret contient également "la célèbre interview filmée par Marc Lobet, en couleur, que Jacques Brel accorde à Henry Lemaire chez son ami Franz, à Knokke encore, en 1971", indique FranceInfo.

Brel à Knokke, Les adieux à L'Olympia, Brel parle, en vente depuis le 22 mai en version Blu-ray avec deux CD ou deux DVD et deux CD.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.