Stevie Wonder de retour : découvrez ses nouvelles chansons

Stevie Wonder de retour : découvrez ses nouvelles chansons©Julian Da Costa, Abaca

, publié le 14 octobre

Quinze ans après la sortie de son dernier album, Stevie Wonder est de retour ! L'interprète de Superstition a en effet fait paraître mardi 13 octobre 2020 deux titres inédits, annonçant par la même occasion la création de son propre label.

Depuis 2005 et la sortie de l'album "A time to love", Stevie Wonder s'était fait plutôt discret. Mais loin d'avoir pris sa retraite, l'artiste toujours très engagé pour la paix a effectué son grand retour le 13 octobre dernier en publiant les titres Where Is Our Love Song et Can't Put it in the Hands of Fate, deux inédits qui sont les premiers morceaux à sortir sur le label So What the Fuss Music que le musicien de 70 ans vient de créer suite à son départ de la mythique maison de disque Motown Records.

Pour son retour aux affaires, Stevie Wonder s'est entouré de pointures. Pour le morceau Can't Put it in the Hands of Fate, le chanteur a fait appel au rappeur Busta Rhymes ainsi qu'à Rapsody, Cordae et Chika, tandis que c'est Gary Clark Jr. qui l'accompagne sur Where Is Our Love Song. Deux morceaux soignés aux sonorités qui rappellent beaucoup les années 1990 mais dont les paroles évoquent en revanche des sujets très actuels. Lors d'une conférence de presse virtuelle retransmise le 13 octobre 2020, Stevie Wonder a révélé d'où lui était venue l'inspiration pour ces titres qui seront prochainement regroupés sur un nouvel EP de l'interprète du hit I Just Called to Say I love You.

"Comment vous pouvez parler de Dieu et avoir autant de haine en vous ?"

Durant cette conférence de presse, l'homme aux 25 Grammy Awards a d'abord évoqué la genèse du titre Where Is Our Love Song, un morceau qu'il a commencé à écrire à l'âge de 18 ans, sans avoir trouvé de paroles. "Je ne savais pas de quoi cette chanson allait parler, mais j'avais déjà la mélodie" a-t-il expliqué avant de reprendre : "Puis est venue l'année 2020...". Une année particulièrement troublée qui lui a inspiré des paroles d'actualité : "Il y a eu tant de haine (...) Certains disent 'C'est la volonté de Dieu, c'est ma religion', mais c'est très confus. Je regarde tout ça et je me dis 'Attendez une minute, comment vous pouvez parler de Dieu et avoir autant de haine en vous ?' Donc cette année, j'ai écrit les paroles de cette chanson pour parler de ça."

Son autre nouveau morceau Can't Put It in the Hands of Fate (traduit "on ne peut pas laisser ça entre les mains du destin") parle lui aussi du temps présent : "Quand je l'ai écrite il y a plusieurs années, cette chanson parlait d'une relation amoureuse. (...) Et puis récemment, je l'ai réécoutée et j'ai pensé à la période cruciale que nous vivons. Pas juste les Noirs ou les gens de couleur en général, mais tous ces jeunes partout dans le monde qui disent "ceci n'est plus acceptable !" Le changement, c'est maintenant, et on ne peut pas laisser le destin s'en charger. Nous n'avons plus le temps d'attendre."

Et Stevie Wonder de conclure : "J'ai hâte qu'on se rende tous ensemble aux funérailles de la haine. Aussi longtemps que je vivrai, je continuerai à faire tout ce qui est en mon pouvoir pour vous montrer à quel point je vous aime."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.