Soprano : "À la base, le rap, c'était pas la violence"

Soprano : "À la base, le rap, c'était pas la violence"©Frédéric Maligne, BestImage

Fabien Gallet, publié le 11 octobre

Dans une interview accordée au journal 20 Minutes avant un double concert au stade Orange Vélodrome de Marseille, l'artiste de 40 ans évoque les clichés toujours et encore de mise autour du rap.

Deux ans après son premier passage dans l'enceinte du stade marseillais, le rappeur est de retour, cette fois pour deux concerts, les vendredi 11 et samedi 12 octobre 2019.

À cette occasion, l'interprète de En feu qui sort aujourd'hui la réédition de son album "Phoenix" (avec le titre inédit À nos héros du quotidien) a répondu aux questions du journal 20 Minutes et évoqué ses regrets quant à l'image du rap actuel.

"Il se passe des trucs positifs quand même !"

Soprano refuse que le rap soit seulement assimilé à l'image négative que peuvent renvoyer Booba et Kaaris avec leur fameuse rixe en août 2018 : "Je trouve que c'est dommage de réduire tous ces jeunes qui font cette musique-là à une seule branche qui est la violence et les clichés que les gens ont des jeunes des quartiers."

Celui qui officie actuellement comme coach dans l'émission The Voice Kids sur TF1, est donc fier de défendre un rap sans violence. "Aujourd'hui, un rappeur, il faut qu'il dise qu'il a vendu de la drogue. Il faut qu'il dise qu'il est méchant, qu'il insulte les mères, les femmes. Moi, je ne suis pas comme ça ! Je suis un père de famille, un mari. J'ai quarante ans et des responsabilités. J'essaie d'être le plus vrai possible", a-t-il confié avant d'assurer : "Moi, je trouve que, à la base, le rap, c'était pouvoir parler des problèmes de société. À la base, le rap, c'était pas la violence." Aussi essaie-t-il "d'envoyer un message positif" à la jeunesse "des quartiers", que ce soit à travers ses chansons ou son parcours.

Soprano peut évidemment compter sur d'autres acteurs du rap français pour véhiculer une image du rap non-violente. "Il y a aussi Maître Gims qui a rempli le stade de France ! Il y a BigFlo & Oli qui vont faire un concert au Zénith de Toulouse et qui vont reverser toutes les recettes à une association ! Il se passe des trucs positifs quand même !", a-t-il assuré.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.