Sheila, Michel Berger, France Gall... Justice dévoile ses goûts musicaux

Sheila, Michel Berger, France Gall... Justice dévoile ses goûts musicaux©Loona, Abaca
A lire aussi

Fabien Gallet, publié le 8 octobre

Le 24 août dernier, le célèbre duo de musique électronique a sorti un nouvel album live baptisé "Woman Worldwide". Quelques semaines après ce retour dans les bacs, Gaspard Augé et Xavier de Rosnay se sont confiés sur leurs influences dans une interview accordée à L'Obs.

Les deux Français de Justice sont actuellement en tournée aux États-Unis mais ont tout de même répondu aux questions de L'Obs, dévoilant leur processus d'écriture et les artistes qui les inspirent.

"Balavoine a vraiment tout ce qu'on aime"

S'ils chantent en anglais, les deux compères sont aussi friands de musique... française ! "On a grandi dans les années 1980 en écoutant de la pop anglo-saxonne (...) même si on est aussi des grands fans de Michel Berger, France Gall ou Balavoine", précise ainsi Gaspard Augé avant d'ajouter : "Balavoine a vraiment tout ce qu'on aime : l'approche futuriste des synthétiseurs, la patte new wave/cold wave, les mélodies, les paroles."

Ce n'est pas le seul artiste qui a pu inspirer Justice. "On aime beaucoup les chansons disco de Sheila", admet le groupe lorsque Fabrice Pliskin, journaliste pour L'Obs, compare le titre Safe and Sound à "un moderne Spacer", morceau produit en 1979 par le groupe Chic spécialement pour la chanteuse française.

Mais contre toute attente, le groupe n'écoute pas trop la musique dont il est pourtant l'un des fers de lance au niveau mondial. "On n'écoute quasiment pas de musique électronique", assure Gaspard Augé. À part peut-être les Daft Punk. "Ils sont une inspiration pour nous. Ils ont ouvert des portes. Ils ont imposé l'électronique à un public qui n'en écoutait pas, aux amateurs de rock", estime Xavier de Rosnay.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.