Santana a dédié une chanson à la Joconde... qui lui aurait "parlé"

Santana a dédié une chanson à la Joconde... qui lui aurait "parlé"©Agence, BestImage

Fabien Gallet, publié le 8 juillet

Courant juin 2019, le guitar hero a sorti avec son groupe son 25e album baptisé "Africa Speaks". Quelques mois plus tôt, il publiait un EP dédié à Mona Lisa. Pour Le Parisien, le musicien est revenu sur la drôle de genèse de la chanson titre.

À 71 ans, Carlos Santana n'a rien perdu de sa superbe ou de son talent. Preuve en est avec son dernier album en date, paru trois ans après "Santana IV"... et 50 ans après son tout premier effort.

Il faut dire que le prodige ne manque pas d'inspiration. Cette dernière lui vient de ses rencontres et ses pérégrinations à travers le monde, ainsi qu'il l'a expliqué au Parisien dans une interview parue lundi 8 juillet 2019. L'un des derniers exemples en date ? La chanson In Search of Mona Lisa.

"J'ai composé cette musique pour elle"

Ce titre sorti en février dernier, Carlos Santana l'a composé après un passage par la France. "Il y a trois ou quatre ans, j'ai donné un concert à Paris, à Bercy. Le lendemain, j'avais un jour de libre. Ma femme (Cindy Blackman, sa batteuse, ndlr), mon beau-frère et mon manager m'ont demandé ce que j'allais en faire, et m'ont proposé d'aller au Louvre", a-t-il expliqué avant de poursuivre : "Bien que je sois venu à Paris à de nombreuses reprises depuis les années 1970, je n'avais jamais visité le musée ! Nous avons donc pris des billets."

Jusqu'ici, rien d'anormal, mais la suite s'avère plus étonnante. "Quand nous sommes arrivés devant Mona Lisa, elle m'a parlé. Et j'ai donc composé cette musique pour elle", a assuré le guitariste. Ce dernier était-il sous l'emprise de la drogue ? Mystère. Il s'est en tout cas souvenu de leur conversation : "Je regardais Mona Lisa, après m'être extirpé de l'océan de touristes, et j'ai entendu sa voix. Elle m'a dit : 'Salut'. J'ai répondu : 'Salut'. Elle m'a dit : 'Te souviens-tu de moi, quand nous étions amants, dans un autre temps ?' Et bien sûr, j'ai dit : 'Oui !'"

Ces propos en feront rire certains, mais Carlos Santana ne semble en tout cas pas étonné par la situation. "Je crois vraiment à la connexion du passé avec le présent et le futur, donc que la réincarnation n'est pas en dehors du monde ordinaire", a expliqué l'artiste qui sera dans quelques semaines à l'affiche du festival Woodstock 50 aux États-Unis. "Je vais essayer d'en profiter, cette fois ! Tout le monde prendra de l'acide, et je serai le seul à rester lucide !", a-t-il plaisanté avant de conclure : "Ce sera vraiment bien, parce que j'ai plus d'énergie qu'à l'époque."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.