Saez, contraint d'annuler la fin de sa tournée pour "des raisons médicales"

Saez, contraint d'annuler la fin de sa tournée pour "des raisons médicales"©Agence BestImage, BestImage

, publié le 11 décembre

Le chanteur de 42 ans devait se produire mardi 10 décembre 2020 à Clermont-Ferrand, puis ce mercredi à Nantes, avant de conclure la tournée de son dernier disque, "Ni dieu ni maître", vendredi 13 décembre à Tours... Ces trois dates ont été annulées.

"Nous sommes au regret de vous annoncer que pour des raisons médicales, les trois dernières dates de la tournée de Damien Saez ne pourront avoir lieu. Les concerts de Clermont-Ferrand ce soir, Nantes le 12 décembre et Tours le 13 décembre sont annulés", a écrit Alias Production, le tourneur de Saez, sur Facebook, ce mardi 10 décembre.

"Oui l'humain est fragile"

Une annulation qui ne surprend qu'à moitié. Et pour cause, lors d'un concert prévu au Zénith d'Auvergne le 30 novembre dernier, l'interprète de Jeune et con s'était éclipsé au bout d'un quart d'heure, pour ne jamais revenir chanter. "Je reviens dans cinq minutes. Cinq minutes. Promis", avait-il pourtant assuré face aux 4 000 spectateurs venus le voir sur scène. Il aurait, selon des proches, été pris de "violents maux de tête", assimilables à "des coups de couteaux dans la tête et dans l'oreille". De quoi lui valoir une admission à l'Hôpital américain de Paris.

Dans un communiqué publié par Alias Production dans la foulée, Damien Saez s'était excusé en personne et avait donné de ses nouvelles. "Ça va un peu mieux", avait-il confié, avant de faire un clin d'oeil à son titre Tu y crois paru en 2004 sur l'album "Debbie". "'Tu y crois toi que vivre nous fatigue... et ma fragilité.' Oui l'humain est fragile. Au jour le jour, pas à pas." Et d'ajouter : "Je monterai sur scène à Paris (le 3 décembre à l'AccorHotels Arena, ndlr), je ne peux vous garantir les quatre heures des grands soirs, je ne peux rien garantir d'ailleurs, que faire au-delà des gravités du corps pour tenter de voler comme toujours."

L'artiste était effectivement bien présent mardi 3 décembre sur la scène de l'Arena parisienne, mais semblait en petite forme selon Le Parisien : "Il chante et joue de la guitare quasiment tout le temps assis dans un fauteuil." Le show aura tout de même duré pas moins de 2h45... Saez aura alterné les cigarettes et "une flasque que l'on imagine remplie d'alcool". Ce dernier n'ayant pour l'heure pas réagi à l'annulation de ses dernières dates, impossible d'en savoir plus sur son état de santé.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.