Rosie Lowe : qui est l'équivalent féminin de James Blake ?

Rosie Lowe : qui est l'équivalent féminin de James Blake ?©Nicky J. Sims, Getty Images

Sébastien Jenvrin, publié le 23 février

Jeune Londonienne de 24 ans, Rosie Lowe est le phénomène pop qui monte, qui monte. Une poignée de singles sensuels ont suffi à la comparer à James Blake. Présentation.

Rosie Lowe... Retenez bien ce nom car il risque d'occuper un large pan de l'actualité musicale dans les mois à venir. Derrière le visage pâle de cette Anglaise aux traits fins se cache peut-être l'avenir de la pop. En seulement quelques singles de néo-soul et R&B évanescent, la jeune femme se voit comparée aux récents espoirs du genre tels que Lorde, Jessie Ware et surtout James Blake. Cela fait pourtant deux ans que Rosie Lowe a émergé, divulguant ses morceaux éthérés au compte-gouttes.

Originaire de Devon, dans le sud de l'Angleterre, la chanteuse a grandi dans une famille de musiciens. Fille d'un saxophoniste de jazz, elle apprend le piano dès l'âge de 5 ans mais se tourne très vite vers le R&B, que sa mère écoute abondamment. Inspirée par diverses influences, cette multi-instrumentiste possède aussi un univers esthétique très fort qui se caractérise par des clips ultra léchés. Elle y cultive une certaine androgynie et revendique le contrôle absolu de son image. Un point de vue qui tranche avec ce que font habituellement les divas R&B. "Nous sommes une génération de femmes qui faisons notre musique sans exploiter notre corps. Il faut offrir une alternative à ce modèle. Rihanna et Beyoncé sont les principales coupables, parce qu'elles font du stéréotype de la femme-objet une référence", avait-elle ainsi déclaré dans une interview à The Independant.

En attendant son premier album, à paraître prochainement sur le label de Paul Epworth (Adele, Florence & The Machine), on peut écouter inlassablement son dernier single sorti le 18 février, l'entêtant Who's That Girl.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.