Roger Hodgson assure sans regret qu'il n'a "plus besoin" de Supertramp

Roger Hodgson assure sans regret qu'il n'a "plus besoin" de Supertramp©Action Press, BestImage

, publié le 11 juin

Dans les pages du journal Le Parisien en kiosque mardi 11 juin 2019, l'ex-leader de Supertramp a évoqué son rapport avec le groupe qui lui a permis de faire carrière dans les années 1970 avant de se lancer en solo.

En marge de ses 5 dates à l'Olympia à Paris, et après avoir reçu les insignes de Chevalier des Arts et des Lettres le 4 juin 2019, Roger Hodgson a accordé une interview au journal Le Parisien. L'occasion d'évoquer son passé et son avenir, lui qui a intégré Supertramp à la fin des années 1960, enregistré 7 albums avec le groupe dont le dernier, "...Famous Last Words...", est paru en 1982, et a quitté la formation quelques mois plus tard pour tenter l'aventure seul.

"Je ne veux pas revenir en arrière"

36 ans ont passé depuis son départ de la formation, mais l'interprète et auteur du tube Breakfast in America ne nourrit aucun regret. "Supertramp, c'était génial... il y a quarante ans. Je me suis aperçu qu'il est difficile, trop difficile, d'essayer de retrouver cette magie. Et pour être tout à fait honnête, la connexion que je partage avec le public aujourd'hui est si précieuse que je ne veux pas revenir en arrière, je veux avancer", a expliqué le musicien de 69 ans.

Aujourd'hui, Roger Hodgson est convaincu que rester en solo est toujours le bon choix. Il l'est davantage depuis un accident survenu en 1987 et qui aurait pu lui coûter sa carrière. "Quand je suis remonté sur scène, j'avais appris beaucoup de choses sur moi, pris de la confiance. Et depuis, je vis une seconde vie", s'est-il félicité.

"Avant j'avais besoin de Supertramp, depuis je n'en ai plus besoin", a ajouté celui qui jouera dans plusieurs festivals français cet été pour interpréter ses plus grands tubes devant un public qui répond toujours présent. "Quand j'ai décidé de quitter le groupe en 1982, j'ai coupé le lien avec le public. Aujourd'hui, j'ai le sentiment qu'il est reconnecté. Que l'on sait que ce sont mes chansons, ma voix. Cela me touche énormément", a conclu le Britannique qui a révélé avoir encore "plein de belles chansons dans (sa) poche". Reste à savoir s'il les partagera avec ses fans...

Les commentaires sont désactivés pour cette page.