Retour d'Oasis : un grand groupe de rock veut lancer une pétition

Retour d'Oasis : un grand groupe de rock veut lancer une pétition©Phil Dent, Getty Images

Fabien Gallet, publié le 27 août

Dix ans après la douloureuse séparation des frères Gallagher, les Foo Fighters ont profité de leur passage sur la scène du festival britannique Reading pour évoquer leur désir de voir le groupe se réunir.

"Liam et Noel se sont battus. Le groupe n'existe plus", lançait un des organisateurs du festival Rock en Seine, le 28 août 2009, face à un public abasourdi.

Une décennie est passée depuis cet événement que les fans du groupe britannique considèrent naturellement comme une tragédie, mais nombreux sont ceux qui continuent d'espérer que les choses changent. À commencer par Dave Grohl et Taylor Hawkins, respectivement chanteur/guitariste et batteur des Foo Fighters.

Fous d'Oasis

Profitant de leur concert au Reading Festival, dimanche 25 août 2019, les deux membres du groupe américain, après avoir rendu hommage à Keith Flint, défunt chanteur de The Prodigy, ont évoqué le cas de la fratrie terrible de la britpop. "Pendant que les frères Gallagher regardent... un de ces jours, nous allons trouver une façon de réunir Oasis. Un de ces jours...", a ainsi lancé Taylor Hawkins, lequel avait pris soin d'afficher un portrait de Liam et Noel sur la grosse caisse de sa batterie. Et l'ex-batteur de Nirvana d'assurer : "On essaie !"

La solution des deux musiciens ? "On va signer une pétition, tous ensemble, ok ?", a proposé Taylor Hawkins aux milliers de festivaliers présents avant que le leader des Foo Fighters ne demande : "Combien d'entre vous veulent voir un put*in de show d'Oasis ?" En guise de réponse, les cris de la foule. Reste à savoir si le groupe lancera ou non vraiment une pétition. Le batteur est en tout cas convaincu d'une chose : "Ça va se produire... il y a trop de fric en jeu... ils vont gagner un put*in de paquet de pognon, ça c'est certain !" En réalité, rien n'est moins sûr...

Les commentaires sont désactivés pour cette page.