Renaud : un album en préparation avec Grand Corps Malade

Renaud : un album en préparation avec Grand Corps Malade©Abaca

Aurélie Tournois, publié le 15 juin

Alors qu'un récent sondage donnait Mistral gagnant chanson préférée des Français, Renaud serait de nouveau entré en studio, avec la complicité du slameur du Blanc-Mesnil.

L'hommage rendu le mois dernier au chanteur pour son 63e anniversaire sur France 3, qui avait beaucoup ému le chanteur, a probablement influencé cette décision. Après visionnage, l'interprète de Morgane de Toi et Marche à l'ombre s'était confié à son biographe Didier Varrod, à l'origine de l'émission Renaud, on t'a dans la peau. Le journaliste français avait ainsi évoqué au Parisien le mois dernier la réaction du chanteur : "Il a pris le train pour Paris afin de visionner le film dans le studio de montage. Il en avait envie. [...] À la fin de la projection, il m'a dit 'Ça me donne envie de réécrire. J'en ai pleuré'".

D'après nos confrères de Voici, le chanteur âgé de 63 ans serait actuellement en pleine préparation d'un nouvel album, dont la date de sortie est prévue pour 2016. Ce seizième disque succèderait à Molly Malone, paru en 2009 et certifié deux fois disque de platine, qui rassemblait des adaptations de chansons irlandaises, souvent folkloriques. Pour l'enregistrement de cet album, Renaud se serait entouré du slameur Grand Corps Malade. Quatre chansons seraient déjà écrites, dont une intitulée La Batterie, en hommage à l'instrument dont joue son fils âgé de 9 ans.

Grand Corps Malade, dont le dernier album Funambule est sorti en 2013, avait repris le titre La Médaille pour l'album-hommage La Bande à Renaud sorti l'an dernier. Celui qui partage avec le chanteur de Laisse béton un fervent engagement politique, avait publié au mois de janvier une chanson intitulée #JesuisCharlie en hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo. Après la décision controversée du maire UMP du Blanc-Mesnil d'annuler son concert - l'artiste ayant prévu la présence d'un musicien militant de la gauche locale sur scène -, le slameur a finalement joué vendredi dernier dans la cour du collège Jacqueline de Romilly mis à la disposition par le conseil départemental.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.