Plus jeune, Michel Sardou était "déjà un rappeur"

Plus jeune, Michel Sardou était "déjà un rappeur"©Lionel Urman, BestImage

Fabien Gallet, publié le 30 mai

Aurions-nous fait l'impasse sur un pan de la carrière de Michel Sardou ? La question se pose puisque ce dernier a assuré, dans l'émission Sept à Huit, avoir été "rappeur".

Je vole, Les Lacs du Connemara, Être une femme... Autant de tubes qui ont marqué la musique française et que le chanteur devrait interpréter lors de l'ultime tournée de sa carrière. "J'arrête de chanter. Définitivement", a en effet déclaré l'artiste de 70 ans au journal Le Parisien, vendredi 26 mai 2017.

En marge de cette annonce, ce dernier s'est aussi confié dans l'émission Sept à Huit sur TF1, deux jours plus tard, et a avoué se sentir très proche de l'univers du rap.

Rappeur avant l'heure ?

"La rythmique des rappeurs m'épate (...). On ne peut pas lutter, on a beau dire 'j'aime pas le rap', c'est ridicule, ils sont de leur temps, ils s'adressent à leur génération, comme moi je faisais quand j'avais leur âge", a estimé Michel Sardou. Si dans ses tubes (ou dans ses clips), ce dernier n'a jamais vraiment cultivé le phrasé ou l'attitude d'un rappeur, il assure toutefois avoir "été un des premiers à faire des chansons de texte françaises un peu engagées". Et de déclarer : "J'ai fait de la polémique, j'ai fait des choses assez rudes, j'étais déjà un rappeur."

Dans une interview accordée au Point en 2015, Michel Sardou faisait déjà les louanges de ce genre musical : "Il n'y a que les rappeurs qui ont des couilles..." Et de préciser : "Il y a un truc qui passe dans leurs textes. J'aime bien leurs orchestrations." Peut-être le public trouvera-t-il donc quelques phrasés rappés dans le 26e et dernier album de l'artiste, à paraître en octobre prochain ?

Les commentaires sont désactivés pour cette page.