Plus de concerts et festivals jusqu'en 2021 ?

Plus de concerts et festivals jusqu'en 2021 ?©Lionel Urman, BestImage

, publié le 15 avril

Côté événementiel, c'est l'hécatombe. Les annulations de festivals et de concerts s'enchaînent à cause de la pandémie due au coronavirus. Un spécialiste de la santé révèle que les lives pourraient ne reprendre qu'en automne 2021.

L'avenir pour les performances des artistes paraît encore sombre. Lundi 13 avril 2020, Emmanuel Macron annonçait le prolongement du confinement pour les Français. Jusqu'au 11 mai, l'Hexagone est recluse à domicile. Après cette période, le déconfinement se mettra en place mais les groupements de personnes restent interdits jusqu'à la mi-juillet minimum. Ainsi, la saison des festivals qui débute majoritairement à partir de mai, avec les principales dates en juin et juillet, est compromise. Lollapalooza, le Hellfest, les Solidays ont confirmé leur annulation. Si, pour eux, il n'y aura pas d'édition 2020, d'autres organisations se battent actuellement pour un report : We Love Green, les Vieilles Charrues, les Francofolies, les Eurockéennes, ... En prenant en compte les mesures de sécurité des autres pays, qui ne partagent pas nos délais, l'espoir paraît maigre d'assister dans les prochains mois à un tel événement.

"Please, don't stop the music" comme dirait Rihanna

L'Amérique entière s'enferme à la maison, y compris les grosses têtes d'affiches des concerts tant attendus. Ainsi, Emmanuel Zeke, directeur de l'institut de santé Healthcare Transformation Institute en Pennsylvanie, estime que les scènes ne seront pas remontées avant seize mois. Interrogé par le journal New York Times, il a expliqué que, selon lui, les prochains lives n'auront pas lieu avant l'automne ... de l'année prochaine "au plus tôt". "Lorsque les gens disent qu'ils vont reporter cette conférence ou événement de remise des diplômes pour octobre 2020, je ne sais pas comment ils pensent que c'est possible... Je pense que ces choses seront les dernières à revenir. En réalité, nous parlons de l'automne 2021 au plus tôt", a-t-il révélé.

Est-ce une preuve de lucidité ou simplement le pire scénario à envisager ? Dur d'imaginer un monde sans musique lorsque tous les musiciens s'adonnent à des performances sur les réseaux depuis chez eux. Devra-t-on, jusqu'à l'automne 2021, se retrouver secrètement dans des bars souterrains, comme à l'époque de la prohibition, pour écouter nos chanteurs favoris ?

Les commentaires sont désactivés pour cette page.