Olivier Besancenot a sorti un morceau de rap pour critiquer Emmanuel Macron

Olivier Besancenot a sorti un morceau de rap pour critiquer Emmanuel Macron©Messyasz Nicolas, Abaca

Fabien Gallet, publié le 11 septembre

Samedi 8 septembre 2018, le fondateur du Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) a pris tout le monde de court en publiant sur les réseaux sociaux un morceau sur lequel il pose son flow et critique la politique du Président.

Olivier Besancenot n'a jamais caché son goût pour le rap. Preuve en est, en 2005, il prêtait sa voix dans l'introduction du titre On s'habitue à tout du rappeur Mokless. En 2015, dans C à vous, il confiait être un grand fan de JoeyStarr, avec qui il avait collaboré rapidement quatre ans plus tôt pour les besoins de l'album "Egomaniac".

Mais c'est en 2017 qu'il a vraiment étonné. Lors de la campagne présidentielle, le plus célèbre des postiers français avait joué les rappeurs au côté de Ous-D-Ous pour les besoins du titre 2017, égratignant l'ensemble de la classe politique.

Diviser pour mieux régner !

Un an après la sortie de ce morceau, Olivier Besancenot réitère. Encore plus fort. "Voilà la petite chansonnette qu'on a poussée avec mon pote Jo pour la rentrée militante : 'Diviser pour mieux régner !'", a-t-il écrit sur son compte Instagram, samedi 8 septembre dernier, précisant que le clip du morceau dans lequel se succèdent des photos d'Emmanuel Macron et de scène de manifestations, des passages du dessin animé "Pinocchio" ou encore des images de billets de banque, était produit par Kristoproduktion.

Côté paroles, il reste fidèle à lui-même, critiquant à tour de bras la politique du gouvernement et bien évidemment du président de la République. "Les uns contre les autres il nous dresse, nous stigmatise, nous oppresse, en victimes voudrait qu'on pose, s'attaque aux effets, jamais aux causes", lance Olivier Besancenot avant de scander en guise de refrain : "Tu voudrais qu'on reste tranquille après tout ça ? Qu'on ne mente pas, ne vole pas, ne triche pas, après tout ça ? Tu voudrais qu'on reste dociles après tout ça, le carnage de tes lois ? Diviser, c'est la technique pour mieux régner."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.