Oasis : Liam Gallagher "exige" une reformation pour un concert caritatif

Oasis : Liam Gallagher "exige" une reformation pour un concert caritatif©Agence, BestImage

, publié le 26 mars

Il est des caprices de stars totalement futiles et démesurés, mais celui de la star du rock britannique n'en fait pas partie puisqu'il demande à ce que le groupe se reforme pour la bonne cause.

L'épidémie de Covid-19 qui frappe la plupart des pays du monde permettra-t-il à l'un des groupes de rock les plus célèbres de reprendre du service ? C'est en tout cas la volonté de son ancien chanteur, Liam Gallagher. Depuis plusieurs jours, ce dernier multiplie effectivement les demandes d'un retour d'Oasis (séparé en 2009) via des messages postés sur son compte Twitter et adressés aux autres membres, dont son frère et rival Noel.

"Tous les fonds seront reversés à la NHS"

"Ecoutez sérieusement, plein de gens pensent que je suis un c*nnard, et je suis un bien beau c*nnard, mais une fois que tout ceci se sera calmé, il faut qu'on reforme Oasis pour un concert caritatif, allez Noel, après, on retourne à nos superbes carrières solo", avait-il d'abord lancé le 19 mars 2020 avant d'arguer : "Tous ces putain de c*nnards misérables de groupes qui pensent qu'ils sont au-dessus de ça, allez Weller et Jam, allez Marr et les Smiths, allez frérot et Oasis, quel concert ce serait."

Une idée de concert caritatif avec au programme The Jam, The Smiths et donc Oasis - qui n'a pas manqué de séduire de nombreux internautes -, remise sur le tapis mardi 23 mars après l'annonce du premier ministre Boris Johnson concernant de nouvelles mesures de confinement à la suite de l'aggravation de la crise au Royaume-Uni. "Bon, j'en ai ras le bol de supplier et d'implorer, etc., fini de tendre le rameau d'olivier, j'EXIGE une reformation d'Oasis après que tout ceci soit terminé, et tous les fonds seront reversés à la NHS", a ainsi écrit Liam Gallagher.

Pour l'heure, Noel Gallagher n'a malheureusement pas daigné répondre à cette proposition qui pourtant serait couronnée de succès et permettrait, surtout, de remplir les caisses du National Health Service, le système de santé publique britannique.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.