Muriel Robin a écrit une chanson pour Johnny Hallyday en 15 minutes

Muriel Robin a écrit une chanson pour Johnny Hallyday en 15 minutes©Thibaud MORITZ, Abaca

Solène Filly, publié le 29 octobre

Interviewée par BFMTV le 27 octobre 2018, l'actrice et humoriste s'est remémorée le jour où elle a écrit une chanson pour le Taulier, chanson qui figure sur l'album "Ma Vérité".

Alors que le premier album posthume de Johnny Hallyday pulvérise les records de vente de musique en France avec 780 117 exemplaires écoulés en une semaine, Muriel Robin est revenue sur son expérience très singulière d'écrire une chanson pour le rockeur. En effet, en pleine promotion de son autobiographie "À fleur de peau", celle qui avait avoué au Parisien en 2007 avoir rêvé de faire carrière dans la musique, a dévoilé comment elle avait écrit des morceaux pour elle, pour Dani, mais aussi pour Johnny Hallyday, alors qu'elle était en vacances à l'Île Maurice : "En cinq jours, j'ai douze chansons qui me sont tombées dessus."

Une idée pendant la nuit

Car sur l'album "Ma Vérité", sorti en 2005, Muriel Robin signe les paroles du titre Elle s'en moque. Un morceau qui lui est arrivé un peu par surprise : "Je suis en avion, je me réveille le matin et j'ai un texte qui m'arrive pour Johnny. J'arrive chez moi, je jette les valises, je vais sur l'ordi et un quart d'heure après j'avais la chanson."

Heureuse du résultat, elle décide de l'envoyer au manager du Taulier, Jean-Claude Camus, avant d'en parler directement au principal intéressé : "Je lui ai dit, 'Sens-toi très à l'aise, c'est pas des années de travail, tu la prends ou tu la jettes'." Le temps passe et elle n'entend plus parler de ce morceau, jusqu'au jour où Johnny Hallyday l'appelle alors qu'il est à Londres et lui dit : "Mumu, c'est ta chanson."

Muriel Robin se souvient alors d'un autre moment très fort pour elle. Alors qu'elle est en voiture avec Johnny Hallyday et Laeticia, celui-ci décide d'écouter Elle s'en moque : "Je me revois, je me dis 'Johnny est en train de chanter une chanson de moi... C'était un beau cadeau, c'était incroyable'." Une expérience qui a failli se renouveler, comme elle l'a confié, toujours à BFMTV : "J'en ai écrit une autre d'ailleurs, qu'il a eu entre les mains et qui n'existera jamais. Ce n'était que pour lui."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.