Mort de Ronald Bell : retour sur 3 tubes du cofondateur de Kool & the Gang

Mort de Ronald Bell : retour sur 3 tubes du cofondateur de Kool & the Gang©Dennis Van Tine, Abaca

, publié le 10 septembre

Ronald Bell, cofondateur du groupe Kool & the Gang s'est éteint le mercredi 9 septembre 2020 à l'âge de 68 ans. Retour sur les trois plus grands tubes qu'il a signés pour le groupe emblématique de la funk music.

Son nom n'était pas connu de tous, mais ses compositions et le groupe qu'il a cofondé continueront encore longtemps de faire se déhancher les amateurs de musique funky. Ronald Bell avait cofondé le groupe Kool & the Gang avec son frère Robert au début des années 1960, avant de rencontrer un succès planétaire à la fin des années 1970. Retour sur trois tubes indémodables signés par cette figure emblématique de l'ère du disco, décédée à son domicile des Îles Vierges, le 9 septembre 2020.

Celebration : l'hymne de la fête

Sortie en 1980, Celebration reste encore 40 ans après sa sortie l'une des chansons les plus jouées lorsqu'il s'agit de fêter un heureux évènement. Immédiatement reconnaissable, le morceau qui s'était écoulé à plus de deux millions d'exemplaires sur le sol américain, l'année de sa sortie, a même été choisi comme hymne de bienvenue lors du rapatriement aux États-Unis des otages de l'ambassade d'Iran en 1981.

Get Down on it : la quintessence du groove

Un an après Celebration, Ronald Bell renoue avec le succès avec le hit Get Down on it. Un titre qui, dès les premières notes, donne immédiatement envie de danser ! Sortie en tant que single issu de "Something Special", le treizième album du groupe Kool & the Gang, la chanson s'est rapidement classée au top 10 des ventes de singles aux États-Unis.

Jungle Boogie : un hit disco intemporel

Sortie en 1973, quelques années avant la véritable consécration de Kool & the Gang, Jungle Boogie a connu un joli succès au cours de l'année 1974 en s'imposant dans les discothèques avant d'être classé quatrième des ventes de singles. Depuis, la chanson a acquis une renommée bien plus importante en étant utilisée dans de nombreux films. En 1994, Quentin Tarantino la remettait notamment au goût du jour en la faisant figurer sur la bande originale de "Pulp Fiction".

Les commentaires sont désactivés pour cette page.