Moby accepte de mixer pour Trump s'il dévoile sa déclaration d'impôts

Moby accepte de mixer pour Trump s'il dévoile sa déclaration d'impôts©Douliery Olivier, Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 11 janvier

Un membre de l'équipe du nouveau président américain a eu l'idée saugrenue de demander à Moby de se produire pour la cérémonie d'investiture. Le DJ a accepté à une condition : que Trump publie sa déclaration d'impôts.

Dans la série des râteaux que se prend Donald Trump par les artistes qui refusent de se produire pour sa cérémonie d'investiture du 20 janvier, celui de Moby vaut son pesant d'or. Sollicité par un membre de l'équipe du président-élu, le chanteur et DJ, engagé en faveur d'Hillary Clinton pendant la campagne, a publié sa réponse sur Instagram. Il accepte à une seule condition, et pas des moindres.

Une chanson contre une déclaration

Dans un message posté sur Instagram ce mardi 10 janvier, Moby a révélé avoir été approché par un agent pour se produire lors de l'un des bals donnés à Washington le soir de la cérémonie d'investiture de Donald Trump, le 20 janvier prochain. Sa réponse ? "Hahahaha, vraiment ? Je pense que j'accepterai de mixer à un bal d'investiture si en guise de paiement Trump publie ses déclarations d'impôts", a répondu le chanteur et DJ américain sur le réseau social. Pourquoi cette requête ? Parce que le milliardaire à la tête d'un empire financier dont les fondations ne sont pas toujours très claires, a toujours refusé de publier ses déclarations d'impôts pendant la campagne électorale. Ce qui ne s'était pas vu depuis des décennies dans une élection présidentielle américaine.

Une playlist contestataire

"Je jouerai probablement des remixes de Public Enemy et Stockhausen pour divertir les républicains", poursuit Moby sur Instagram. Histoire de prolonger sa blague, le DJ a dévoilé la playlist qu'il mixerait si l'invitation de se produire à l'investiture de Trump tenait toujours. Une playlist 100% contestataire avec des hymnes très à gauche comme Alright de Kendrick Lamar, Killing in the Name de Rage Against the Machine ou encore What's Going On de Marvin Gaye. L'an passé, Moby s'était illustré en publiant une lettre ouverte à Donald Trump dans laquelle il le qualifiait de "raciste et misogyne" et prédisait qu'il serait "le pire président que le pays a jamais vu".

 
6 commentaires - Moby accepte de mixer pour Trump s'il dévoile sa déclaration d'impôts
  • avatar
    sirch -

    Mais pour qui se prend il ? S'il ne veut pas mixer pour Trump, Trump en trouvera un autre, ce monsieur se croit indispensable ... alors qu'il n'est qu'incroyablement stupide ! Tout comme les artistes qui, parce qu'ils chantent bien ou sont de bons comédiens, croient avoir de meilleures idées que le peuple américain ! Quel manque de modestie de leur part !

  • avatar
    zozocommevous -

    Alors il y ira ps !

  • avatar
    indignius -

    Bien joué Moby il peine à trouver des artistes,même les chanteurs de country ont refusés...c'est pour dire.

  • avatar
    missile -

    IL N'A QU'A FAIRE DES ECONOMIES ET LES SALTIMBANQUES IRONT POINTER AU CHOMAGE

  • avatar
    Joseph60 -

    Voilà ce qui se passe aux états unis, ceux qui ne sont pas d'accord avec les médias, les journaleux ,et les chanteurs politisés à 100% ne sont pas des gens biens, il est vrai qu'avec Trump et je l'espère que tout cela va changer, peut être......

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]