Menacé de devenir sourd, le chanteur d'AC/DC annule la tournée du groupe

Menacé de devenir sourd, le chanteur d'AC/DC annule la tournée du groupe©Jackie Butler, Getty Images
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 9 mars

Le groupe de hard rock vient d'annoncer l'annulation de sa tournée américaine. En cause, les problèmes d'audition de Brian Johnson, qui pourraient l'amener à une surdité complète s'il continuait à se produire sur scène.

AC/DC ne pourra pas assurer les dates restantes de sa tournée. Après avoir appris que Brian Johnson était menacé de surdité, le groupe a annoncé le report immédiat des dix prochains concerts du Rock or Bust Tour, débuté le 2 février dernier, et qui devait s'achever en beauté au Madison Square Garden de New York le 4 avril : "Les médecins ont conseillé au chanteur leader d'AC/DC, Brian Johnson, d'arrêter la tournée immédiatement, au risque de perdre complètement l'audition" annonce le communiqué de presse publié sur le site du groupe. Les shows seront reportés "plus tard dans l'année" et probablement avec "un chanteur invité" est-il également précisé.

Populaire pour son timbre très aigu, Brian Johnson avait lui-même remplacé Bon Scott, le deuxième frontman d'AC/DC, asphyxié dans son vomi lors d'une soirée trop arrosée à Londres au club Music Machine (aujourd'hui le célèbre KOKO). Aucune information n'a été dévoilée quant au potentiel suppléant de Johnson, ni même si le groupe pourra emmener le Rock or Bust Tour en Europe comme prévu. AC/DC devait en effet débarquer à Lisbonne le 7 mai prochain, et passer par le stade Vélodrome à Marseille le 13 mai ou bien encore par le festival rock Werchter en Belgique le 16 mai. Au total douze autres dates qui aujourd'hui restent en suspens en attendant des nouvelles de la santé du chanteur.

Avec ce nouveau coup dur, le sort semble s'acharner sur AC/DC. Le groupe s'est en effet séparé en avril 2014 du guitariste fondateur Malcolm Young (le frère d'Angus), atteint de démence, après 40 ans de bons et loyaux services au sein d'AC/DC. La même année, les Australiens perdaient également Phil Rudd à cause de problèmes judiciaires. Condamné en juillet 2014 en Nouvelle-Zélande pour menaces de mort et possession de stupéfiants, le batteur a été assigné à résidence : "C'est un grand batteur et il a fait beaucoup pour nous. Mais il s'est laissé aller. Ce n'est plus le Phil que nous connaissions" avait alors commenté Angus Young. Espérons que ce nouvel épisode ne soit pas la suite d'une malédiction qui semble planer sur le groupe depuis ses débuts.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.