Maroon 5 : polémiques et déceptions au Super Bowl 2019

Maroon 5 : polémiques et déceptions au Super Bowl 2019©Jeff Kravitz, Getty Images

, publié le 4 février

Le groupe américain a animé la mi-temps du 53e Super Bowl qui s'est tenu à Atlanta. Sur les réseaux sociaux, la presse et les internautes n'ont pas manqué d'étriller cette performance.

Pas facile de succéder à Justin Timberlake et Lady Gaga, les deux artistes qui ont assuré le show lors des éditions 2018 et 2017 du Super Bowl. Maroon 5 a essayé, visiblement sans succès.

Un Super Bowl sur fond de polémique

Il faut dire qu'avant même de monter sur la scène installée au coeur du Mercedes-Benz Stadium d'Atlanta, le groupe ne partait pas gagnant. La formation originaire de Los Angeles aurait été le dernier choix de la ligue de football américain...

La NFL se serait en effet frottée aux refus de plusieurs artistes, notamment Rihanna et Pink, lesquelles auraient décliné l'offre pour soutenir Colin Kaepernick, ex-quarterback des 49ers de San Francisco qui, après s'être agenouillé pendant l'hymne américain pour dénoncer les violences policières contre la population afro-américaine en 2016, avait été écarté par la ligue.

Une prestation en demi-teinte

Quand bien même, Maroon 5 a accepté l'offre. Une occasion de se produire en direct devant pas moins de 100 millions de téléspectateurs. Durant 15 minutes, les musiciens ont interprété huit titres dont les tubes Girls Like You, This Love ou encore Moves Like Jagger, partageant la scène avec deux invités, les rappeurs Travis Scott et Big Boi. Pour autant, la performance a déçu la presse américaine et les internautes : fausses notes, show loin d'être démesuré, hommage décevant à Stephen Hillenburg, créateur du dessin animé "Bob l'éponge"...

"Cela restera sûrement le moins joyeux et le plus inconséquent concert de mi-temps depuis le début de ces shows il y a près de trois décennies", a par exemple déclaré le site Entertainment Weekly.

Le retour du Nipplegate

Comme si une polémique ne suffisait pas, le leader de Maroon 5, Adam Levine, a cru bon d'ôter son t-shirt pour chanter le dernier titre les tétons à l'air. Les internautes ont alors fait le rapprochement avec le "Nipplegate" de Janet Jackson, lors de sa performance avec Justin Timberlake en 2004. La chanteuse avait dévoilé un sein accidentellement. De quoi provoquer un tollé et nuire à sa carrière. "On se demande si ces tétons vont ruiner la carrière d'Adam Levine comme celle de Janet", a ainsi déclaré le site Mashable sur Twitter.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.