Lomepal : "J'ai l'impression d'avoir déjà tout dit sur moi"

Lomepal : "J'ai l'impression d'avoir déjà tout dit sur moi"©ABACAPRESS.COM, Abaca

Solène Filly, publié le 7 décembre

Après "Flip", sorti en 2017, Lomepal est de retour avec "Jeannine", nouvel album disponible depuis le vendredi 7 décembre 2018, dont il assume le changement de style.

Orelsan, Roméo Elvis et Katerine ont tous les trois répondu à l'appel de Lomepal pour son second album. Baptisé "Jeannine", en hommage à sa grand-mère schizophrène dont les yeux ornent d'ailleurs la pochette, ce nouvel opus voit le rappeur-skateur en dévoiler plus sur sa famille. "J'essaye d'être moins autocentré, j'ai l'impression d'avoir déjà tout dit sur moi et du coup, j'ai fait des morceaux un peu fictifs et d'autres qui parlent de ceux qui m'entourent, mes amis, mes proches", explique-t-il à CultureBox.

Le danger de se répéter

Après "Flip", double disque de platine, Lomepal a souhaité se renouveler : "Mon premier objectif, c'était de ne surtout pas faire 'Flip 2'. C'est ça qui a été le plus dur. Car même quand on ne veut pas, on a tendance à reproduire la même chose." "Jeannine" est donc "une belle deuxième partie" et, bien qu'il aborde le thème de la schizophrénie, une maladie qui a "un côté très sombre" dont sa grand-mère souffrait, Lomepal a préféré montrer "ce qu'il y avait de plus poétique et de plus libre dans sa folie." "Ce côté-là est très inspirant. Ma grand-mère arrivait à convaincre tout le monde, elle se sortait de n'importe quelle situation, elle avait quelque chose de très mystique et elle était extrêmement forte", confie-t-il à CultureBox.

"Ça serait trop bête de se limiter"

Quant à ses éventuels détracteurs qui regretteraient qu'il chante plus qu'il ne rappe sur ce second album, Lomepal est très clair : "Ok, ce n'est pas du rap, je m'en fous. Moi je fais de la musique, t'aimes bien, t'aimes pas, c'est ça la question. Je n'aurais jamais cru chanter un jour mais maintenant je sais que le rap est limité, parce qu'un morceau se construit aussi avec la mélodie. C'est pour ça que les meilleurs rappeurs aujourd'hui sont aussi des chanteurs. Booba, Damso, Orelsan et PNL sont des chanteurs." Et de conclure : "Il n'y a pas que le rythme. Il y a le rythme, l'intonation, les paroles et puis aaahhh !!! : le facteur mélodie ça ouvre, ça démultiplie tout. C'est trop intéressant, ça serait trop bête de se limiter !"

Les commentaires sont désactivés pour cette page.