Les plus beaux duos de France Gall

Les plus beaux duos de France Gall©Francis Apesteguy, Getty Images
A lire aussi

Fabien Gallet, publié le 8 janvier

Au gré de ses cinquante années de carrière, la chanteuse décédée dimanche 7 janvier 2018 des suites d'un cancer a multiplié les tubes, en solo mais aussi en duo. La preuve par cinq.

Les sucettes : un titre qui ne passe pas

Après lui avoir permis de remporter l'Eurovision en 1965 avec le morceau Poupée de cire, poupée de son, Serge Gainsbourg offre à France Gall le tube Les Sucettes l'année suivante. Un titre aux paroles érotique que la jeune chanteuse ne saisit pas tout de suite. "Je n'en comprenais pas le sens et je peux vous certifier qu'à l'époque personne n'en comprenait le double sens", confiait la principale intéressée au Parisien en 2015, qui interprétera la chanson avec son auteur à la télévision le 11 janvier 1967.

Ça balance pas mal avec Michel Berger

De sa collaboration avec Michel Berger naîtra plusieurs duos notamment Ça balance pas mal à Paris, extrait de la comédie musicale télévisée Émilie ou la Petite Sirène, datant de 1976. Quinze ans plus tard, le couple sortira deux autres duos, Laissez passer les rêves et Superficiel et léger, issus de l'album "Double Jeu" (1992).

Quand France rencontre l'Angleterre

En 1980, Michel Berger compose et écrit avec le parolier britannique Bernie Taupin, une chanson pour France Gall et nul autre que l'immense Elton John : Donner pour donner. Un titre en français et en anglais, qui rencontrera un grand succès mais qui effacera totalement la face A d'un 45 tours intitulé Les Aveux.

Véronique Sanson et France Gall : deux groupies réunies

Elles ont enterré la hache de guerre sur le plateau de l'émission Taratata, en 1994, en interprétant le tube La Grou­pie du pianiste sorti en 1980, signé Michel Berger. "Il y a des duos qui ne pour­ront plus jamais se produire parce que l'humeur, parce que les rapports ne sont plus les mêmes... et surtout parce que la dimen­sion de ce duo, qui a un poids incroyable, ne pourra pas se repro­duire sur un plateau...", avait alors déclaré Nagui.

La der des ders avec Johnny

Après la mort de Michel Berger en 1992, France Gall se fait discrète. Elle met fin à sa carrière et fait ses adieux à son public en 1997. Mais trois ans plus tard, elle accepte de chanter au côté de l'Idole des jeunes, à l'Olympia. Avec Johnny Hallyday, la chanteuse interprète Quelque chose de Tennessee. Il s'agira de sa toute dernière apparition sur scène.

 
0 commentaire - Les plus beaux duos de France Gall
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]