Les goûts musicaux jouent sur le niveau en orthographe des jeunes Français

Les goûts musicaux jouent sur le niveau en orthographe des jeunes Français©eclipse_images, iStock

, publié le 4 décembre

L'écoute de tel ou tel style musical peut-il influencer le niveau en orthographe de l'auditeur ? Une question sur laquelle s'est penchée le Projet Voltaire dans son baromètre 2019 sur "les Français et l'orthographe".

Pour la 5e édition de son baromètre, le Projet Voltaire, service en ligne personnalisé de remise à niveau en orthographe et en expression, s'est penché sur les goûts musicaux des 15-25 ans et leur niveau d'orthographe. Les résultats de cette étude menée auprès de 4 976 répondants et publiés mercredi 4 décembre 2019 sont plutôt étonnants.

La musique indie, loin d'être fâchée avec le français

Le résultat est sans appel. "Ceux qui déclarent écouter de la musique indie se distinguent nettement en maîtrisant plus de 63 % des règles d'orthographe", révèle le baromètre Voltaire 2019. "Les gens qui écoutent de la musique indie sont des gens explorateurs, curieux, qui vont rechercher de nouveaux horizons, de nouvelles musiques, et cette curiosité on peut imaginer qu'elle s'applique aussi à la langue française, ce qui peut expliquer qu'ils aient un meilleur niveau en langue française", expliquait Pascal Hostachy, co-fondateur du Projet Voltaire, sur BFMTV ce mercredi.

Suivent les fans de metal (59,8%), de rock et de hard rock (59,4%) de pop (58,2%) ou encore de variété française (58%). Un cran en dessous, les amateurs de funk, de musique classique, de jazz et de disco (entre 57,6 et 57,3% des règles maîtrisées). "Plus volontiers plébiscités par les catégories socioprofessionnelles supérieures, le classique et le jazz ne décrochent pas de palmes en orthographe", précise l'étude. Les fans de country maîtrisent 56,2% des règles d'orthographes, soit plus que les fans d'électro (55,8) ou de musiques urbaines. En outre, les jeunes écoutant du rap maîtrisent 55,4% des règles et ceux privilégiant le RnB 54,5%. Les résultats les plus faibles sont rencontrés auprès des auditeurs de reggae et de trap.

Que faut-il donc écouter pour être fort en orthographe ? "La musique que l'on aime, tout simplement !", assure au final l'étude avant de préciser : "Quelle qu'elle soit, le plaisir procuré par son écoute stimule la production de dopamine, qui améliore les fonctions cognitives et la mémorisation." De quoi mettre tout le monde d'accord.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.