Les dernières volontés de David Bowie dévoilées dans son testament

Les dernières volontés de David Bowie dévoilées dans son testament©Ron Galella, Getty Images
A lire aussi

Roxane Centola, publié le 1 février

Le 10 janvier dernier, David Bowie nous a quittés, après une longue et discrète bataille contre le cancer. Si sa mort a marqué les nombreux fans de la légende britannique, il s'agit également d'une épreuve difficile pour ses proches et notamment sa famille. L'interprète de Let's Dance laisse en effet derrière lui sa femme, Iman Mohamed Abdulmaji, mais aussi ses deux enfants, Alexandra 'Lexi' Zahra Jones et le réalisateur Duncan Jones. D'après le New York Daily News, qui a pu avoir accès au testament - vraisemblablement déposé en août 2004 - le chanteur s'était occupé de tout, permettant à ses proches de vivre confortablement après sa disparition. Le journal révèle en effet ses dernières volontés, allant de son inhumation au partage de sa fortune.

C'est ainsi que l'on apprend que David Bowie souhaitait respecter les rites funéraires du bouddhisme, lors d'une cérémonie privée. Incinéré à New York dans le plus grand secret, quelques jours seulement après sa mort, ses cendres devraient ainsi être dispersées à Bali. Le chanteur aurait en effet passé un certain temps en Indonésie par le passé, se familiarisant avec les pratiques bouddhistes.

Concernant sa fortune, David Bowie n'a oublié personne. Estimée à près de 100 millions de dollars, il aurait légué la moitié de cet argent ainsi que leur demeure de Soho à New York à l'amour de sa vie, son épouse Iman. Ses deux enfants auraient quant à eux reçu près de 25 millions de dollars chacun. Sa fille âgée de seulement 15 ans, n'aura toutefois accès à cet argent qu'à l'âge de 25 ans. Elle hérite également de la maison familiale de Little Tonshi Montain dans l'État de New York.

Enfin, la star n'a pas oublié ses fidèles collaborateurs. Près de 2 millions de dollars et les actions de la compagnie Opossum Inc. auraient été légués à son assistante Corinne Schwab. Le document, qui ferait près de 20 pages, préciserait également que cette dernière deviendrait la tutrice légale de la jeune Lexi, si jamais un malheur devait arriver à Iman avant les 18 ans de la jeune fille. Enfin, près d'un million aurait été reversé à Marion Skene, ancienne nourrice de son fils Duncan Jones, considérée par ce dernier comme étant "sa seconde mère."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.