Led Zeppelin : Non, Stairway to Heaven n'est pas un plagiat

Led Zeppelin : Non, Stairway to Heaven n'est pas un plagiat©Greg Allen / Rex Featur/REX, Sipa

, publié le 10 mars

Lundi 9 mars 2020, la cour d'appel de San Francisco a confirmé que le groupe britannique Led Zeppelin n'avait pas plagié les Californiens de Spirit pour composer sa célèbre ballade Stairway to Heaven.

Depuis mai 2014, Led Zeppelin est poursuivi en justice par Michael Skidmore, l'administrateur des biens du guitariste du groupe Spirit, Randy Wolfe (mort en 1997). Selon lui, l'introduction de la mythique chanson Stairway to Heaven, composée en 1971 par le groupe britannique, ressemble beaucoup à des passages du morceau Taurus, écrit par Spirit en 1968.

Le jugement en première instance confirmé

En 2016, les juges avaient estimé que le chanteur Robert Plant et le guitariste Jimmy Page avaient bien eu accès à la chanson de Spirit avant de composer Stairway to Heaven. Néanmoins, ils n'avaient pas retenu d'éléments "intrinsèquement similaires" entre les deux morceaux. Un jugement qui avait été annulé, deux ans plus tard en appel, pour des motifs d'ordre juridique. En réponse, Led Zeppelin avait "demandé et obtenu une révision du jugement par la cour d'appel de San Francisco", a rappelé l'AFP ce 10 mars.

Finalement, le 9 mars, les onze magistrats du tribunal de San Francisco ont tranché en confirmant le jugement pris en 2016, en première instance. Stairway to Heaven n'est donc pas un plagiat. Pour rappel, cette ballade d'environ huit minutes est l'un des titres le plus connus de Zeppelin avec Whole Lotta Love, Black Dog et Immigrant Song. Elle a été reprise par de nombreux artistes, dont Dolly Parton et Metallica.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.