Le Nubia : le club-restaurant de Richard Bona où le jazz est roi

Le Nubia : le club-restaurant de Richard Bona où le jazz est roi©Agence, BestImage
A lire aussi

Fabien Gallet, publié le 15 mai

Le célèbre bassiste camerounais a ouvert ce complexe sur l'île Seguin en mars 2018 et compte bien en faire un haut lieu de la musique live (et de la restauration) parisienne.

"Je ne veux pas juste ouvrir un club. Je veux en faire le meilleur de Paris", assurait Richard Bona à Télérama en mars dernier au moment de l'inauguration de son nouveau club baptisé Le Nubia, avant de préciser : "J'ai un bail de quinze ans et je suis parti pour rester !"

Un objectif potentiellement réalisable au vu de l'établissement flambant neuf du chanteur et bassiste camerounais de 50 ans qui a pris ses quartiers au pied de l'auditorium de La Seine musicale, sur l'île Seguin, à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine.

Une salle d'exception

Le club qui fait également restaurant promet de réunir chaque mois la crème de la crème, du jazz, mais pas seulement. Ainsi se succéderont sur une scène de 50 m² ("la plus grande d'un petit club", précisait fièrement Richard Bona au journal Le Monde courant mars), des artistes aussi variés que le guitariste argentin Dominic Miller, Arnaud Fradin, Jairo ou encore Kamil Rustam - le tout face à 140 spectateurs (la capacité de la salle). Autant dire que l'artiste africain qui a collaboré avec les plus grands noms de la musique (Jacques Higelin, Didier Lockwood ou encore Manu Dibango) pourra faire jouer son carnet d'adresses bien rempli.

Une configuration optimale aussi bien pour le public que pour les artistes. "C'est un luxe, alors que l'on est souvent réduits à Paris à jouer agglutinés les uns contre les autres dans des salles en sous-sol", expliquait d'ailleurs Manu Katché - invité à jouer lors de l'inauguration du Nubia -, au site JeuneAfrique.com en avril dernier. Et le batteur d'ajouter : "Ici, il y a de vraies loges, une vraie scène avec un piano à queue, un son exceptionnel. Ce sera un tremplin pour les nouvelles générations, tous styles confondus !"

Confirmation dans les semaines à venir notamment grâce au Nubiafest, festival organisé dans la salle cet été 2018.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.