Le Dalaï-lama dévoile un extrait de son premier album

Le Dalaï-lama dévoile un extrait de son premier album©Van Tine Dennis, Abaca

, publié le 11 juin

Le 6 juillet 2020, le Dalaï-lama sortira son tout premier album. À bientôt 85 ans, le chef spirituel tibétain se lance en effet dans la musique, et son premier single est déjà disponible.

Compassion : c'est le titre du premier single dévoilé par le Dalaï-lama. L'un des onze morceaux qui composeront son album "Inner World" à paraître le 6 juillet prochain. Une date loin d'être anodine puisqu'il s'agira de l'anniversaire du Dalaï-lama, qui fêtera ses 85 ans en 2020. À quoi faut-il s'attendre ? Quelle sera la teneur de ce premier disque ? Découvrez ce que nous réservent les premiers pas en musique de celui qui a reçu le Prix Nobel de la paix en 1989.

Le titre de ce premier single, Compassion, est en fait le nom de l'une des prières bouddhistes les plus connues. Sur une mélodie minimaliste et relaxante, le Dalaï-lama récite calmement ces mots censés apaiser ceux qui les écoutent. Sur son site officiel, le chef spirituel explique inviter ses auditeurs "à cultiver l'amour et l'empathie les uns pour les autres et pour toute vie". Le reste du disque sera également composé de mantras et d'enseignements bouddhistes, tous portés par la musique d'Abraham et Junelle Kunin, un couple d'artistes Néo-Zélandais. L'édition américaine du magazine Rolling Stones s'est d'ailleurs entretenue avec Junelle, qui a témoigné de sa collaboration avec le chef spirituel.

Une musique pensée pour "transcender les différences et nous ramener à notre vraie nature"

Junelle Kunin a confié à nos confrères américains que c'est en faisant une recherche sur les enseignements du Dalaï-lama qu'elle a eu l'idée de les mettre en musique. Après avoir essuyé un premier refus de la part du leader spirituel, elle s'est rendue en Inde en 2015 pour lui transmettre une lettre : "Et cette fois, sa Sainteté a accepté." Invitée à rejoindre l'icône du bouddhisme, Junelle a pu l'enregistrer récitant plusieurs mantras, mais aussi des discussions sur "la sagesse, le courage, la guérison et les enfants."

Et vraisemblablement, le Dalaï-lama a été ravi de l'expérience : "Il était si exalté ! (...) Il s'est penché en avant, les yeux pétillants, en frottant ses doigts les uns contre les autres, et il a raconté comment la musique pouvait aider les gens (...) comment elle pouvait transcender les différences et nous ramener à notre vraie nature et à notre bonté de coeur." Un disque apaisant qui devrait faire beaucoup de bien en cette période anxiogène marquée par le spectre de la crise sanitaire.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.