Kopp Johnson, auteur du tube "Gilet jaune", évoque son succès

Kopp Johnson, auteur du tube "Gilet jaune", évoque son succès©Action Press, BestImage

, publié le 5 décembre

Comment passer de chauffeur-livreur à rappeur à plein temps ? En appliquant la recette de Kopp Johnson. Ce Toulousain est devenu une star des réseaux sociaux en postant sa chanson lors des prémices du mouvement, en novembre 2018, et n'en revient toujours pas.

Le 23 novembre 2018, Kopp Johnson, rappeur amateur, poste sur YouTube un titre de son cru baptisé Gilet jaune. Très vite, la vidéo fait le buzz : les joueurs du PSG dansent dessus, Booba la partage sur Instagram, et les réseaux sociaux la détournent.

Un an plus tard, alors que les Gilets jaunes sont toujours dans la rue et que l'heure est - ce jeudi 5 décembre - à une grande mobilisation pour s'opposer à la réforme des retraites, la vidéo compte plus de 25 millions de vues. Autant dire le jeune artiste de 26 ans n'est toujours pas descendu de son petit nuage comme il l'a expliqué au Parisien, mercredi 4 décembre 2019.

"Ça a surtout changé ma vie sur le plan financier"

"C'est énorme, je ne m'attendais vraiment pas à ça. En un an, j'ai fait des showcases, des concerts, des interventions télé et radio. J'ai découvert le milieu artistique et j'ai décidé d'avancer dans mes projets musicaux", a confié Kopp Johnson, lui le chauffeur-livreur qui a quitté son emploi pour se consacrer à la musique à temps plein. Et de préciser : "Ça a surtout changé ma vie sur le plan financier."

Si son quotidien a changé, le rappeur partage toujours le point de vue des Gilets jaunes, eux qui lui ont inspiré le morceau qui l'a rendu célèbre. "Moi aussi je suis Gilet jaune, comme beaucoup de monde. Je paie des taxes et je trouve l'essence trop chère", a avoué celui qui a "écrit le texte dans (son) camion" alors qu'il était bloqué sur un rond-point et qui, le soir-même a enregistré en studio avant de tourner le clip à Carcassonne le lendemain.

Mais comme le précise Le Parisien, "aujourd'hui, le rappeur ne veut pas se précipiter et cherche encore son style musical". Hors de question, toutefois, de se mettre une quelconque pression : "Je veux avant tout m'amuser en faisant de la musique", a conclu Kopp Johnson, qui a sorti deux autres morceaux, Louboutin et Succès.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.