Julien Doré chante avec des pingouins pour son clip Barracuda II

Julien Doré chante avec des pingouins pour son clip Barracuda II©Briquet Nicolas, Abaca

, publié le 25 août

Julien Doré vient de dévoiler le clip de sa chanson Barracuda II. Une fantaisie décalée dans laquelle le chanteur joue du piano pour des enfants et quelques pingouins. Il alerte en sous-texte sur les dangers engendrés par les dérèglements climatiques.

À seulement quelques jours de la sortie de son album "Aimée", attendu pour le 4 septembre 2020, Julien Doré a offert à son public un second extrait de son sixième disque. Avec Barracuda II, le chanteur propose un morceau tout en mélancolie qui évoque le futur de la planète.

Dès le début de ce morceau piano-voix, Julien Doré fait référence au réchauffement climatique : "Tout le monde a quelque chose à dire, sur mes cheveux ou le climat. Bien que les deux aillent vers le pire, personne ne se battra pour ça." Dans le clip de Barracuda II, Julien Doré se produit devant un public composé d'enfants, installé dans la cour d'un château qu'éclairent les rayons du soleil. Le chanteur et son public sont rejoints par de nouveaux venus : une bande de pingouins, manifestement ravis d'avoir été invités à la fête. Derrière eux, une fumée orangée s'élève vers le ciel, évoquant les lueurs d'un feu de forêt. Sur Instagram, le chanteur s'est confié sur ce que ce clip et ce morceau représentent pour lui.

"Ce clip est l'une des plus jolies choses que j'ai eu la chance de faire"

Dans un message publié le 23 août 2020 sur son compte Instagram, Julien Doré explique que ce titre est destiné aux générations futures, parlant d'une "chanson destinée à l'enfance, à demain". "Ce clip est l'une des plus jolies choses que j'ai eu la chance de faire", confie-t-il avant d'ajouter : "Je vous confie cette chanson et ces images comme une lettre que je n'aurais jamais su comment finir ni même commencer." Comme il l'a fait avec son clip, le chanteur prévient avec douceur et tendresse que notre futur est incertain : "Prenez soin de nos voyages, un jour nous ferons nos valises vers un lendemain sans tout ça..." Pour terminer sur une note plus gaie, l'interprète de La Fièvre conclut avec deux émojis : l'une représentant un coeur, et l'autre... une tête de pingouin.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.