Jul : "S'il y a des fautes, c'est que c'est moi !"

Jul : "S'il y a des fautes, c'est que c'est moi !"©Zabulon Laurent, Abaca

Fabien Gallet, publié le 10 décembre

Dire que le rappeur marseillais de 28 ans a une dent contre l'orthographe et la syntaxe est un euphémisme. Mais ce qui pourrait être son talon d'Achille est, selon lui, une volonté, une force et une marque de fabrique.

Sa réputation n'est plus à faire. Artiste ultra-prolifique, Jul a sorti vendredi 7 décembre 2018 un nouveau disque (le deuxième cette année) intitulé "La Zone en personne". Un double album d'une quarantaine de morceaux où la langue française en prend parfois pour son grade, comme lorsque le rappeur s'exprime sur les réseaux sociaux.

De quoi valoir au rappeur qui a décroché en 2017 la Victoire de la musique du meilleur album de musique urbaine avec "My World" les foudres de certaines critiques et autres moqueries sur les réseaux sociaux.

"Si j'écrivais sans faute, mes fans devineraient que ce n'est pas moi !"

Mais pas de quoi perturber Jul qui assume totalement sa manière d'écrire. C'est en tout cas ce qu'il explique au journal Le Parisien. "Beaucoup me jugent sans même écouter ma musique ou venir me voir à un concert. Si je voulais, je pourrais écrire mieux", lance-t-il. Pourquoi ne pas prendre le temps de travailler l'orthographe ou la syntaxe ? Le rappeur a ses raisons et les défend sans sourciller : "J'ai pris l'habitude d'écrire avec mon portable, même mes textes pour mes chansons. Du coup, j'ai une écriture texto."

Pour autant, Jul ne compte pas changer ses habitudes. "Maintenant, si j'écrivais sans faute, mes fans, ma Team Jul, devineraient que ce n'est pas moi ! Et ce qui compte le plus au monde, c'est de garder la sincérité", estime-t-il. Et pourquoi changer quand la recette fonctionne ? Preuve en est, depuis cinq ans, l'interprète de Ma Jolie séduit de plus en plus de monde. Il a d'ailleurs vendu plus de 3 millions d'albums.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.