Jul : "Les maisons de disques me regardent comme un intrus"

Jul : "Les maisons de disques me regardent comme un intrus"©Coadic Guirec, BestImage

Fabien Gallet, publié le 14 juin

Extrêmement prolifique, le rappeur de 29 ans originaire de Marseille publie aujourd'hui le 11e album de sa carrière. Avant sa sortie, il a rencontré ses fans dans l'enceinte du stade Orange Vélodrome et s'est confié au journal Le Parisien.

Mercredi 12 juin 2019, à la suite de nombreux leaks sur les réseaux sociaux, Jul a annoncé la sortie de "Rien 100 Rien", un nouvel album de 23 titres, censé débarquer dans les bacs par surprise vendredi 14 juin 2019.

Le lendemain, le rappeur a retrouvé quelque 2 000 fans au sein du stade marseillais - il y donnera un concert en juin 2020 - pour une séance de dédicaces. Une rencontre à laquelle a assisté Le Parisien.

"Quand j'ai commencé la musique, je n'avais aucun espoir de percer"

Le quotidien en a profité pour interroger le jeune artiste sur le rapport qu'il entretient avec ses fans à qui il doit tout. "Ils me soutiennent, me défendent depuis le début", a assuré l'interprète de Ma jolie avant d'ajouter : "Quand j'ai commencé la musique, je n'avais aucun espoir de percer. Je ne connaissais personne. Tout ce qui est arrivé s'est construit à force de travail, le mien, celui de ma famille, de mon équipe et de la team Jul."

Il faut dire qu'encore aujourd'hui, "les maisons de disques (le) regardent comme un intrus". "Quasiment toutes ont voulu me signer mais je préfère rester indépendant", a confié celui qui a ouvert son propre label baptisé D'or et de platine. Le prix de sa liberté artistique : "Je fais ce que je veux, comme sortir des albums gratuits. J'ai lancé la mode."

Avec onze albums au compteur (dont 5 gratuits), Jul s'est imposé comme un poids lourd du rap en France et l'un des plus gros vendeurs. "La musique me rapporte beaucoup d'argent, enfin je pense, car je ne regarde pas combien je gagne. Et cet argent, je n'en fais pas grand-chose", a-t-il assuré, précisant au passage être différent de certains artistes surfant sur "les clashs" : "J'ai mes petites idées, mon petit projet, je suis mon petit chemin." Un chemin qui l'emmène toujours plus loin sur la route du succès.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.