Johnny Hallyday : "Il n'y a plus de stars en France"

Johnny Hallyday : "Il n'y a plus de stars en France"©Abaca

Sébastien Jenvrin, publié le 2 juillet

Ce soir, Johnny Hallyday donnera le coup d'envoi de sa nouvelle tournée aux Arènes de Nîmes. L'occasion d'évoquer pour Paris Match ce qui l'anime encore sur scène et l'état de la musique en France.

Malgré sa longue carrière, Johnny Hallyday pète toujours le feu. Alors qu'il soufflait ses 72 bougies il y a quinze jours, le rockeur s'apprête à reprendre les routes de France tout le mois de juillet le temps d'une tournée marathon qui se poursuivra à la rentrée, et ce jusqu'en mars prochain. Dans un entretien avec Paris Match, le chanteur a confié son impatience de retrouver le public français, mais aussi le risque de l'ennui qui rôde toujours dans les concerts à répétition. "Mon problème actuel n'est pas de surprendre les gens, mais de leur donner ce dont ils ont envie sans que moi, je m'ennuie. Quand je suis sur scène, il faut que je sois heureux, j'ai vécu trop de concerts où je m'emmerdais", avoue-t-il dans les colonnes du magazine. Pour défier l'ennui, Johnny peut compter sur un groupe, "plus rock, plus blues, plus country", indispensable aux nouvelles vibrations de son show.

Johnny Hallyday peut également compter sur l'amour pérenne qu'il vit avec le public français depuis des dizaines d'années. "Ce qui me plaît là-dedans, c'est de donner des émotions aux gens. C'est ce qui me permet d'évacuer les miennes", poursuit-il.

Quant à son statut de star, Johnny Hallyday s'en moque : "Je crois que ce qui compte le plus pour le public, c'est la musique que je leur propose". Et cette musique, peu d'artistes la représentent encore beaucoup aujourd'hui en France, selon lui. "Combien sommes-nous encore en France à chanter du rock'n'roll. Eddy Mitchell ne veut plus faire de scène, Téléphone n'existe plus... Qui remplit les grandes salles ? Indochine, Matthieu Chedid qui fait de la pop. Et voilà, on a fait le tour...", déplore ainsi Johnny Hallyday.

Le Français est encore plus sévère quand il s'agit d'évoquer les artistes qui ont du succès aujourd'hui dans l'Hexagone. "Le goût du public n'est pas toujours celui des radios, qui passent des trucs sans intérêt." Le pire aux yeux de Johnny ? Ceux qui sont issus de la télé-réalité. "La grande époque des Gabin, Bébel, Delon paraît loin. Il n'y a plus de stars en France. (...) Quand je vois que certaines starlettes sont mises au même niveau que Catherine Deneuve, je ne comprends pas." Pour ce qui du rock'n'roll en France, le constat de Johnny est sans ambages : "À part moi, il ne reste plus grand monde".

Les commentaires sont désactivés pour cette page.