Johnny Clegg est mort : retour sur trois chansons culte

Johnny Clegg est mort : retour sur trois chansons culte©JLPPA, BestImage

Fabien Gallet, publié le 17 juillet

Après des années de lutte contre le cancer, celui que l'on surnommait le "Zoulou blanc" s'est éteint mardi 16 juillet 2019 à 66 ans. Il laisse derrière lui des tubes inoubliables et un engagement sans faille contre l'apartheid.

"Johnny est décédé paisiblement aujourd'hui, entouré de sa famille à Johannesburg après une bataille de quatre ans et demi contre le cancer", a fait savoir son manager à la chaîne publique SABC, mardi 16 juillet 2019, avant de préciser : "Il a joué un rôle majeur en Afrique du Sud en faisant découvrir aux gens différentes cultures et en les rapprochant." Un combat mené en musique, avec des morceaux qui resteront dans les mémoires. En voici 3.

Scatterlings of Africa (1982)

D'abord enregistré avec sa formation Juluka en 1982 pour les besoins de l'album "Scatterlings", Johnny Clegg offre une nouvelle version de ce morceau qu'il publie en 1987 sur le premier disque du nouveau groupe qu'il a formé, Savuka. Scatterlings of Africa fait alors un carton, d'autant que l'année suivante, il figure sur la bande originale du film "Rain Man" dans lequel jouent Dustin Hoffman et Tom Cruise. De quoi asseoir la réputation du Zoulou blanc.

Asimbonanga (1987)

C'est probablement LE morceau phare du chanteur sud-africain. Le titre de cette chanson chantée en zoulou - qui signifie en français "nous ne l'avons pas vu" - paraît en 1987 sur l'album "Third World Child" et est dédié à nul autre que Nelson Mandela et plus largement aux militants de la lutte contre l'apartheid. L'homme d'état africain était alors emprisonné sur l'île de Robben Island. Asimbonanga devient un tube partout dans le monde, notamment en France où il se classe 2e du Top 50 pendant sept semaines consécutives. Johnny Clegg aura la chance de l'interpréter au côté de Nelson Mandela en personne en 1999.

Dela (1989)

Titre dansant à souhait, Dela figure sur l'album "Cruel, Crazy, Beautiful World" sorti fin décembre 1989 et sur lequel on trouve également la chanson baptisée One (Hu)'Man One Vote dédiée à un ami de Johnny Clegg, militant anti-apartheid assassiné quelques semaines avant l'enregistrement. Moins connue que Asimbonanga ou Scatterlings of Africa, ce morceau aura pourtant droit à un joli succès, se retrouvant même sur la bande originale du film "George de la jungle" porté par Brendan Fraser en 1997.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.