Johnny Clegg, atteint d'un cancer : "Je dis au revoir à mon public"

Johnny Clegg, atteint d'un cancer : "Je dis au revoir à mon public"©Loona, Abaca

Fabien Gallet, publié le 27 septembre

Celui que l'on surnomme le Zoulou blanc doit faire face à des problèmes de santé qui, il le sait, ne lui laissent plus longtemps à vivre. C'est ce que le chanteur de 65 ans a révélé dans une interview confession accordée à Paris Match.

Rongé par un cancer contre lequel il se bat depuis plusieurs années déjà, Johnny Clegg s'est confié sur son état de santé dans les pages de Paris Match, en kiosque ce jeudi 27 septembre 2018, à la veille de la sortie d'un nouvel album intitulé "King of Time".

"J'ai connu trois rémissions du cancer du pancréas. Mais, (début août, ndlr), on m'a détecté deux tumeurs au poumon lors d'un contrôle. Et contre cela, je ne peux rien faire. Alors je continue à vous parler, à être un père, un mari, un ami...", a expliqué le chanteur sud-africain.

"Aujourd'hui, tout le monde sait que la fin approche"

Si les nouvelles sont très mauvaises, l'interprète des tubes Asimbonanga et Scatterlings Of Africa reste positif. D'ailleurs, il compte bien assurer les derniers concerts de sa tournée lancée en 2017 et promouvoir son nouveau disque sur lequel on retrouvera des duos avec Angélique Kidjo et son propre fils, Jesse Clegg. "Oui, je dis au revoir à mon public", a admis Johnny Clegg avant de préciser vouloir se "produire tant que c'est encore possible en France, Nouvelle-Zélande et en Australie". "Pour y donner les plus beaux concerts de ma vie, avant de ne plus pouvoir", confie celui qui assure avoir "encore l'énergie" nécessaire, même si "le cancer (l'a) déjà freiné dans pas mal de (ses) projets".

"J'ai suivi une nouvelle chimiothérapie en février, une autre en juillet m'a affaibli. Ces tumeurs détectées au poumon ont été un vrai choc. En réalité je devrais être mort depuis deux ans", a ajouté Johnny Clegg, qui sait "combien (sa) maladie est difficile à vivre pour (sa) famille". "Ils se sont préparés à mon départ en 2015, mais j'ai réussi à survivre. Aujourd'hui, tout le monde sait que la fin approche", a-t-il néanmoins conclu.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.