Jérémy Frérot en solo : il a pris conseil auprès de Florian Delavega

Jérémy Frérot en solo : il a pris conseil auprès de Florian Delavega©Aurore Maréchal, Abaca

Fabien Gallet, publié le 26 octobre

En 2017, le duo Fréro Delavega se séparait. La fin d'une aventure qui a permis aux deux amis de travailler chacun de leur côté. Un an plus tard, Jérémy Frérot a sorti le 12 octobre dernier son premier album solo, "Matriochka". Un véritable cap.

C'est dans les pages du journal Le Parisien daté du vendredi 26 octobre 2018 que le chanteur s'est confié sur la genèse de ce premier album réalisé sans son acolyte Florian Delavega. Une étape particulière pour celui qui partage la vie de Laure Manaudou.

"Quand Flo m'a annoncé qu'il arrêtait, j'ai d'abord pris peur. Je n'aime pas être seul, je peux avoir de grands moments d'angoisse si ça dure trop longtemps", a expliqué l'interprète de Sweet Darling avant de poursuivre : "J'ai dû faire le deuil de notre duo."

"On reste évidemment potes avec Flo"

Heureusement, Jérémy Frérot ne s'est pas retrouvé totalement seul pour enregistrer la douzaine de chansons de son premier disque. "'Matriochka' est encore un travail d'équipe, avec Laurent Lamarca et Ben Mazué, déjà présents dans l'aventure des Fréro", a précisé le chanteur qui, avec cet album, fait "un clin d'oeil à (sa) mère, qui a des origines russes."

Mais les ex-Fréro Delavega ne sont pour autant pas en froid, loin de là. L'artiste a d'ailleurs écrit le titre Revoir pour remercier son ami "des cinq formidables années vécues ensemble". "J'ai gardé cette chanson comme passage entre ces deux périodes (...). On reste évidemment potes avec Flo. (...) On va pas se lâcher comme ça", a-t-il confié au Parisien.

Mieux, Jérémy Frérot a avoué avoir fait écouter quelques chansons à Florian Delavega, qui a donné son avis : "J'ai essayé de prendre quelques conseils." Lors de ses futurs concerts en solo, le chanteur interprétera d'ailleurs quelques chansons du répertoire du duo. "Je jouerai évidemment celles des Fréro pour faire plaisir au public et me faire un plaisir énorme. Elles m'ont construit, j'ai besoin de les chanter aussi", a-t-il conclu.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.