Jean-Jacques Goldman : "les Enfoirés ne vous demandent rien"

Jean-Jacques Goldman : "les Enfoirés ne vous demandent rien"©BestImage
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 16 mars

Quelques jours après la diffusion du spectacle annuel des Enfoirés sur TF1, le directeur artistique a souhaité mettre au clair les polémiques autour des coulisses du show.

Vendredi 11 mars, le spectacle annuel des Enfoirés a rassemblait pas moins de 11 millions de téléspectateurs sur TF1. Un bon score qui satisfera Les Restos du coeur, d'autant que le CD/DVD du spectacle, dans les bacs depuis ce samedi, permettra à l'association de distribuer de nombreux repas. Une bonne opération que de nouvelles polémiques ont entaché le jour de la diffusion du spectacle. En premier lieu desquelles un article de nos confrères du Point révélant que les bénévoles des Restos du coeur seraient fortement conseillés d'assister au concert des Enfoirés à Bercy, mais en payant au plein tarif de 75 euros leur place. Une nouvelle polémique dont la troupe des Enfoirés se serait sans doute bien passée. D'autant que quelques jours plus tôt, VSD évoquait dans un autre article la mésentente entre l'humoriste ventriloque Jeff Panacloc et Mimie Mathy. Une information démentie depuis par l'humoriste.

Agacés par ces articles qui ternissent l'image de son spectacle, Jean-Jacques Goldman a tenu à réagir en postant un message filmé ce lundi sur Twitter, en toute sobriété. "En fait Les Enfoirés, ils ont ceci de spécial qu'ils ne demandent jamais d'argent", a expliqué le directeur artistique et parolier, histoire de rappeler l'esprit de l'association créée par Coluche en 1985. "Ce qu'ils font, c'est qu'ils bossent. Ils bossent pendant six mois. Ils font des spectacles. Ils font des DVD. Ils font des CD et si ça intéresse les gens, ça aidera les Restos. Mais ils ne vous demandent rien." En dix-sept secondes nettes et précises, Goldman espère faire taire, une bonne fois pour toute, les nombreuses controverses. Et ce un an après la polémique du single "anti-jeune" Toute la vie, qui avait déjà gâché la fête des Enfoirés en 2015 et forcé l'artiste de 64 ans à sortir de son légendaire silence médiatique dans une interview accordée au Petit Journal.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.