Jackson 5, Stevie Wonder... des inédits dévoilés dans une compilation Motown

Jackson 5, Stevie Wonder... des inédits dévoilés dans une compilation Motown©Phil Roach/Globe Photos/Zuma Press, BestImage

Fabien Gallet, publié le 23 septembre

Pour célébrer comme il se doit le 60e anniversaire de la Motown, la maison de disques Universal Music a dévoilé de nombreux morceaux inédits. Des chansons uniquement disponibles en ligne.

"Motown Unreleased 1969", c'est le nom de l'album disponible depuis vendredi 20 septembre 2019 sur les plateformes de streaming de musique à l'image de Deezer.

Un disque dévoilé par la compagnie, désormais filiale d'Universal, à l'occasion de son 60e anniversaire et sur lequel on retrouve pas moins de 60 pépites. Des titres enregistrés en 1969 et jusque-là secrètement gardés dans la chambre forte de la maison de disques comme l'explique le quotidien américain Detroit Free Press.

Les Jackson 5 reprennent The Miracles

Figure donc, parmi ces 60 inédits, un morceau des Jackson 5. Intitulé What's So Good About Good Bye, il s'agit non pas d'un titre original mais d'une reprise du groupe The Miracles. Quand bien même, le groupe y montre tout son savoir-faire et son style déjà bien à lui, quelques mois avant la sortie de son premier disque, "Diana Ross Presents The Jackson 5", paru en décembre 1969. Michael Jackson (alors âgé de 11 ans) et ses frères donnent également de la voix sur les choeurs de You've Really Got A Hold On Me, chanson de Bobby Taylor reprise par le King of Pop et publié en 1984 sur l'album "Farewell My Summer Love".

On trouve également sur ce disque d'autres inédits qui valent le détour : Start Out A New Day et Mister Moon interprétés par Stevie Wonder, Pretty Little Brown Skin Girl signé The Temptations, Don't Think It's Me par The Spinners ou encore I'll Take Care Of Business chanté par Marvin Gaye.

Harry Weinger, qui supervise le catalogue Motown chez Universal, a expliqué dans un communiqué pourquoi ces chansons n'avaient pas été publiées jusqu'à présent : "Il y a eu une ouverture pour les écrivains et les producteurs pour expérimenter le son Motown, mais pour certains sujets, certaines idées musicales, ou même certains artistes, la société n'était pas prête." Cinquante ans plus tard, les fans et les curieux seront ravis d'écouter ces perles.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.