Hellfest : Slipknot et d'autres groupes programmés dans le cadre du Knotfest

Hellfest : Slipknot et d'autres groupes programmés dans le cadre du Knotfest©Alessandro Bosio - Pacific Press, Getty Images

Fabien Gallet, publié le 5 décembre

Alors que le festival organisé à Clisson a levé le voile sur son énorme affiche, il a fait part d'une surprise qui risque bien de ravir les fans de metal. Avant le début du Hellfest se tiendra en effet un mini-festival baptisé Knotfest meets Hellfest.

Sur les réseaux sociaux, les rumeurs allaient bon train. Les organisateurs ont finalement lâché le morceau mardi 4 décembre 2018 : le jeudi 20 juin prochain sera organisé le Knotfest, sur le site du Hellfest qui se tiendra les trois jours suivants.

Au programme ? Dix groupes répartis sur les deux scènes principales du site précise le magazine Rock Hard France qui a interviewé Ben Barbaud, le boss du Hellfest, pour en savoir plus sur cette initiative.

"Si nous n'avions pas eu Slipknot cette année, certains festivaliers auraient hurlé"

Pour cette première édition européenne du Knotfest - le festival a été créé en 2012 par Slipknot - seront donc présents 10 groupes : cinq groupes américains à savoir Rob Zombie, Papa Roach, Ministry, Sick Of It All et donc Slipknot (de retour à Clisson après un passage en 2015), ainsi que les cinq groupes européens que sont Sabaton, Amon Amarth, Powerwolf et Amaranth. "Je ne vais pas mentir, ce sont eux (Slipknot, ndlr) qui ont choisi, mais il leur a fallu jongler avec mes envies vis-à-vis du Hellfest. Je n'allais pas non plus leur laisser tous les bons groupes", a confié Ben Barbaud à Rock Hard.

Pourquoi le Hellfest a-t-il décidé d'accueillir le Knotfest ? "Pour la première fois de notre histoire, et ce, avant même que le Hellfest 2018 ne se déroule, nous connaissions déjà nos principales têtes d'affiches pour l'édition 2019 : Manowar, Kiss et Tool. (...) Puis, lors d'un déjeuner avec Cory Brennan, le manager de Slipknot, ce dernier m'a confié que le groupe souhaitait revenir chez nous en 2019", a expliqué le boss du Hellest, précisant que les musiciens masqués avaient refusé "d'ouvrir" pour l'une des têtes d'affiche.

"Ils nous ont proposé d'organiser le Knotfest en co-production avec eux afin de limiter les risques financiers", a ajouté Ben Barbaud qui, avec son équipe, a finalement accepté cette proposition. "Si nous n'avions pas eu Slipknot cette année, certains festivaliers auraient hurlé", a-t-il conclu.

Les places seront mises en vente vendredi 7 décembre 2018 pour 66,6 euros. Un prix diabolique choisi par Shawn Crahan, le Clown du groupe américain.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.