Hellfest : le festival de musiques extrêmes va ouvrir un bar à Paris

Hellfest : le festival de musiques extrêmes va ouvrir un bar à Paris©Alexandre Fumeron, BestImage

Fabien Gallet, publié le 31 octobre

Le célèbre festival français organisé à Clisson, en Loire-Atlantique, depuis 2006, va s'exporter à Paris. Non pas avec un événement musical dédié au metal mais avec un bar.

Extrêmement populaire chez les amateurs de musiques extrêmes, et ce grâce à des programmations dantesques distillées années après années, le Hellfest a plus que jamais le vent en poupe.

Preuve en est, il est devenu le nouveau sponsor de l'équipe de football du FC Nantes : le logo du festival s'affiche désormais en gros sur les maillots des Canaris pour les matches de la coupe de la Ligue.

Hellfest Corner : bienvenue en enfer !

Mais ce n'est pas tout puisque ce jeudi 31 octobre, la production du festival a confirmé une grande nouvelle sur les réseaux sociaux : l'ouverture prochaine d'un bar à plusieurs centaines de kilomètres de son point de chute annuel. "Bientôt, au coeur du quartier des Halles à Paris ouvrira le premier Hellfest Corner, un bar ou plutôt un lieu ouvert à tous, où vivra l'esprit de convivialité, de fraternité et de partage du plus grand rassemblement des musiques extrêmes...", ont expliqué les organisateurs. Objectif ? "Combler les 362 jours de l'année où le Hellfest n'a pas lieu."

Les visiteurs, en plus de se désaltérer*, pourront trouver un shop où "sera proposé du merch, des vinyles, des bijoux, des livres et bien plus encore", promet la production du Hellfest qui indique en plus vouloir "créer des interactions avec ceux qui font la scène, et ceux qui la vivent", - des concerts donc - et ce "tout au long de l'année". Un moyen également de consoler celles et ceux qui n'ont pas eu la chance de décrocher leurs tickets pour la prochaine édition du festival, complète alors même qu'aucun nom n'a été dévoilé, qui se tiendra du 19 au 21 juin 2020.

*L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, les boissons alcoolisées sont à consommer avec modération.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.