Grammy Awards : les femmes, grandes gagnantes de la cérémonie

Grammy Awards : les femmes, grandes gagnantes de la cérémonie©Backgrid USA, BestImage

Solène Filly, publié le 11 février

Cardi B, Lady Gaga, Ariana Grande ou Kacey Musgraves... La 61e cérémonie des Grammy Awards, qui s'est tenue dans la nuit du 10 au 11 février 2019, a fait la part belle aux artistes féminines.

Après avoir remporté le prix de "Meilleure actrice" pour son interprétation dans "A Star Is Born" lors des Critics' Choice Awards, le 14 janvier dernier, Lady Gaga a brillé aux Grammy Awards repartant avec non pas une, mais trois récompenses : "Meilleur duo pop" et "Meilleure chanson de film" pour Shallow avec Bradley Cooper, mais aussi "Meilleure performance pop" pour le single Joanne (Where Do You Think You're Goin'?), tiré de son 5e album.

Kacey Musgraves, nouvelle reine de la country ?

En plus de repartir avec les prix de "Meilleur album country", "Meilleure chanson country" et "Meilleure performance country", la chanteuse de 30 ans a remporté le plus prestigieux de tous : "Album de l'année". Elle éclipse ainsi, entre autres, Cardi B - qui a marqué l'histoire de la cérémonie en devenant la première femme à gagner le prix de "Meilleur album rap" -, Drake, Post Malone ou encore Janelle Monáe. Beaucoup voient en Kacey Musgraves le renouveau de la musique country, puisqu'elle n'hésite pas à mélanger les genres, glissant des éléments psychédéliques et disco, et utilisant des synthétiseurs dans ses compositions.

Des absences remarquées

Mais parmi les grands gagnants de cette cérémonie, plusieurs étaient absents, comme Childish Gambino (Donald Glover) - "Chanson de l'année", "Enregistrement de l'année", "Meilleur performance Rap/chant" et "Meilleure vidéo" pour This is America -, ou Ariana Grande ("Sweetener" a reçu le prix de "Meilleur album pop"), qui a snobé la cérémonie à la suite d'une mésentente avec l'organisateur des Grammy.

Souvent accusés de ne pas assez promouvoir les femmes et les minorités, les Grammy Awards ont décidé de donner la parole à Michelle Obama, Lady Gaga, Alicia Keys, Jennifer Lopez et Jada Pinkett Smith qui se sont toutes exprimées sur l'importance de la diversité dans l'industrie musicale.

La France représentée grâce à Justice

Seuls artistes français en compétition, Gaspard Augé et Xavier de Rosnay alias Justice, ont vu leur disque "Woman Worldwide", sorti le 24 août dernier, remporter le prix de "Meilleur album de Danse/Électro". C'est la deuxième fois qu'ils sont récompensés par la cérémonie américaine puisqu'en 2009 ils avaient reçu le prix de "Remix de l'année" pour Electric Feel de MGMT.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.