Françoise Hardy se paie les candidats de The Voice

Françoise Hardy se paie les candidats de The Voice©JLPPA, BestImage

Fabien Gallet, publié le 28 mars

En pleine promotion de son nouvel album, "Personne d'autre", à paraître le 6 avril prochain, la chanteuse de 74 ans a accepté de répondre aux questions de Télérama et en a profité pour dire tout haut ce qu'elle pensait du télé-crochet présenté par Nikos Aliagas.

La saison 7 de The Voice est actuellement diffusée sur TF1. Chaque semaine, le programme réunit en moyenne entre 4 et 6 millions de téléspectateurs. Françoise Hardy n'en fait pas partie.

C'est ce qu'elle a confié à Télérama le 26 mars 2018, lorsqu'elle s'est vue demander si elle regardait The Voice. "Certainement pas ! Et quand par ­hasard je tombe dessus, je reste cinq minutes", a-t-elle avoué.

Des talents sans univers ?

Ce n'est pas tant le principe de l'émission qui semble laisser de glace Françoise Hardy mais plutôt le profil des aspirants à la victoire. "La plupart des candidats ­imitent les Américains. Ils n'ont pas d'univers, ne dégagent rien de particulier", a-t-elle reproché avant de désespérer : "Ils chantent fort, et pas toujours si bien que ça." Ce qui chagrine également l'interprète de Tous les garçons et les filles c'est que l'on "conforte (les participants) dans leurs rêves, en sachant pertinemment que la plupart vont tomber de haut..."

Pourtant, Françoise Hardy a fait ses premiers pas dans une émission télé : Le Petit Conservatoire de la chanson. "Dans les années 60 et 70, le Petit Conservatoire de Mireille, ­auquel j'ai participé, défendait un tout autre esprit : Mireille nous encourageait à défendre notre singularité, y compris quand on avait une petite voix comme moi", s'est souvenue la chanteuse avant de conclure :"On n'y galvaudait pas en permanence le terme 'artiste' comme ­aujourd'hui."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.