Fergie, moquée après son interprétation ratée de l'hymne américain

Fergie, moquée après son interprétation ratée de l'hymne américain©Future-Image-Zuma Press, BestImage

Fabien Gallet, publié le 20 février

Dimanche 18 février 2018, l'ex-chanteuse des Black Eyed Peas était invitée à interpréter l'hymne américain sur le parquet du Staples Center de Los Angeles à l'occasion du NBA All-Star Game. Elle a fait de son mieux, mais cela n'a pas suffi.

Quand elle n'a pas fait grincer les oreilles, sa prestation a fait rire. Choisie pour chanter l'incontournable Star-Spangled Banner avant la rencontre de basket, Fergie n'a pas convaincu avec sa version jazzy de l'hymne américain.

Le malaise s'est fait sentir sur le terrain, les joueurs des deux équipes (menées par LeBron James et Stephen Curry) ayant bien du mal à dissimuler leurs rires, tout comme les personnalités présentes ce soir-là à l'image du chanteur Chance the Rapper ou de l'animateur Jimmy Kimmel.

"J'ai voulu essayer quelque chose de spécial"

Il faut dire que l'ancienne chanteuse du groupe Black Eyed Peas (Fergie, se consacre à sa carrière solo depuis 2015) a voulu trop en faire. Résultat, une version jazzy plus que douteuse avec une voix trop poussée et des fausses notes trop présentes. Ni une ni deux, la Toile s'est enflammée : critiques, moqueries et un challenge baptisé #SingItLi­­keFer­­gieC­­hal­­lenge (Chante comme Fergie) a même vu le jour. Face à ce tollé, la star a présenté ses excuses via le tabloïd TMZ : "J'ai toujours été honorée et fière d'interpréter l'hymne national et hier soir, j'ai voulu essayer quelque chose de spécial pour le match de NBA. Je suis une artiste qui prend des risques, mais clairement, cette réinterprétation n'a pas eu l'effet escompté. J'aime ce pays et honnêtement, j'ai fait de mon mieux."

Qu'elle se rassure, Fergie n'est pas la seule à avoir fait du tort au Star-Spangled Banner. Avant elle, Christina Aguilera s'était trompée dans les paroles lors du Super Bowl en 2011 et le champion olympique Carl Lewis avait massacré l'hymne lors d'un match de basket opposant les Chicago Bulls porté à l'époque par Michael Jordan aux Nets de Brooklyn, en 1993.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.