Dick Rivers est décédé : 3 morceaux à réécouter

Dick Rivers est décédé : 3 morceaux à réécouter©VANSTEENKISTE STEPHANE, BestImage

Fabien Gallet, publié le 24 avril

Le célèbre rockeur français s'est éteint dans la nuit du mardi 23 au mercredi 24 avril 2019, le jour de ses 74 ans. En guise d'hommage à ce grand nom de la chanson, retour sur trois de ses titres incontournables.

"J'ai la grande tristesse de vous annoncer que Dick Rivers est décédé cette nuit des suites d'un cancer", a annoncé le manager Denis Sabouret ce mercredi 24 avril 2019 sur Twitter.

Avec Johnny Hallyday et Eddy Mitchell, Hervé Forneri alias Dick Rivers était l'un des pionniers du rock'n'roll en France, inspiré par ses idoles Gene Vincent, Little Richard mais surtout Elvis Presley. Il laisse derrière lui plus d'une trentaine d'albums et des morceaux qui méritent le détour. En voici trois.

Twist à Saint-Tropez (1961)

Avant de se lancer en solo, Dick Rivers fait ses armes au début des années 1960 au sein du groupe de rock Les Chats Sauvages, concurrent des Chaussettes noires porté à l'époque par un certain Eddy Mitchell. La formation sort en octobre 1961 un premier 33 tours sur lequel figure Twist à Saint-Tropez. Un titre inspiré des riffs de guitare de Chuck Berry qui, à l'époque, est un véritable tube.

Nice baie des Anges (1984)

Originaire du Pays Niçois, le chanteur n'a pas manqué de rendre hommage à sa terre natale. C'est le cas au milieu des années 1980 avec le LP "Nice baie des Anges". Après avoir touché à la soul ou encore à la country après son départ des Chats Sauvages en 1962 et dans les années 1970 (période pendant laquelle il travaille avec Alain Bashung), Dick Rivers retourne au rock sur ce titre écrit par Didier Barbelivien. "Quand j'avais 18 ans / J'étais un blouson noir imparfait / Un loubard comme t'en rêverais / Et c'était le bon temps", chantait-il un brin nostalgique.

Africa (2018)

L'année dernière, Dick Rivers a accepté l'invitation de son ami Julien Doré. Ils enregistrent en duo une reprise du tube de Rose Laurens intitulé Africa. Une performance vocale de haut vol qui a profondément marqué le jeune artiste. "(Il) me sort une voix folle, dans les bas, j'ai halluciné. Cela transforme la chanson en une sorte de version chamanique d'un dialogue père/fils", avait-il expliqué à 20 Minutes. "La production aujourd'hui est devenue uniforme. Il y a cependant des exceptions, des artistes que j'apprécie particulièrement comme Julien Doré avec qui j'ai enregistré 'Africa'", avait d'ailleurs confié Dick Rivers au Dauphiné en décembre 2018.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.