Daft Punk : un DJ set inédit vieux de 25 ans refait surface

Daft Punk : un DJ set inédit vieux de 25 ans refait surface©Lionel Hahn, Abaca

, publié le 22 janvier

Si "Homework", le premier album des Daft Punk, n'est sorti qu'en 1997, les deux DJ ont commencé à mixer bien avant la sortie de ce disque. À quoi ressemblait la musique des pionniers de la french touch lorsqu'ils ont débuté ? Il est désormais possible de le découvrir grâce à la mise en ligne d'un DJ set enregistré en 1995 dans une discothèque d'Avignon.

C'est une découverte qui tient presque de l'archéologie. Le 18 janvier 2021, une archive très rare a été mise en ligne sur YouTube et Soundcloud. Il s'agit d'un enregistrement de trois heures de mix ininterrompu réalisé par les Daft Punk en 1995 lors de leur passage au Privé, une discothèque d'Avignon. Grâce au fils du propriétaire de l'établissement, on peut maintenant découvrir de quoi étaient faits les DJ sets du duo, quelques mois seulement avant la sortie de Da Funk, le single qui a révélé les deux artistes au grand public.

C'est une belle période que sont en train de vivre les fans de Daft Punk, quelques semaines seulement après la sortie de neuf morceaux inédits. Un enregistrement vieux de 25 ans, issu de cassettes audio conservées précieusement par le propriétaire de la boite de nuit Le Privé d'Avignon, un établissement qui, comme le rappelle France Info, a reçu à leurs débuts "de nombreuses figures de la musique électronique comme Carl Cox, Jeff Mills, Laurent Garnier, Derrick May, St Germain, Richie Hawtin, Boys Noize, Vitalic ou Brodinski".

Un DJ set pour remonter le temps et découvrir Daft Punk à ses débuts

Dans la description de la vidéo postée sur YouTube, intitulée "Daft Punk @ LE PRIVÉ (Avignon/FR) - 18/11/1995", on en apprend d'avantage sur le club : "Le PRIVÉ a ouvert le 10 Novembre 1993 dans une ancienne carrière de pierres devenue avec le temps une grotte entourée de garrigues. C'est dans ce cadre unique empreint de 2000 ans d'histoire, que tous les week-end est extrait le meilleur de la House..." L'auteur de cet upload explique également l'origine de cet enregistrement : "J'ai numérisé ces cassettes moi-même à partir des cassettes d'origine. (...) Ces cassettes ont été enregistrées par le DJ résident de l'époque. Elles ont été archivées au club, et m'ont ensuite été données par le propriétaire."

Grâce à cette exhumation, on peut découvrir l'une des toutes premières versions de Da Funk, qui ouvre un set vif, nerveux et musclé témoignant de l'attrait du duo pour la house new-yorkaise de l'époque. De quoi rêver et s'imaginer de retour sur le dancefloor, à l'heure où la crise sanitaire et les restrictions qui l'accompagnent ne permettent toujours pas aux clubs de rouvrir leurs portes.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.