Cali : un inconnu l'accuse de plagiat et lui réclame 30 millions d'euros

Cali : un inconnu l'accuse de plagiat et lui réclame 30 millions d'euros©Cédric Perrin, BestImage

Fabien Gallet, publié le 6 décembre

Le chanteur a reçu une lettre des plus surprenantes ces derniers jours. Quelques mots écrits sur une feuille libre signés par un certain Miguel Sanchez qui lui réclame sereinement une importante somme d'argent.

Alors qu'il est actuellement en tournée pour présenter ses nouvelles chansons issues de son album "Cali chante Léo Ferré", paru fin octobre 2018, l'artiste de 50 ans a reçu une lettre qu'il a pris soin de partager sur son compte Instagram avec ses fans, le 4 décembre dernier.

Il faut dire que l'auteur de cette lettre a pris de court Cali. Et pour cause, l'expéditeur, un certain Miguel (Ange) Sanchez, lui a formulé une demande ô combien particulière.

Une extorsion pacifique

"Bonjour Cali, je suis Miguel Sanchez, c'est moi qui ait écrit : 'C'est quand le bonheur' et 'Elle m'a dit', je suis l'élu, le sauveur. C'est moi qui t'ai attribuer le pseudonyme de 'Cali' (sic)", a d'abord écrit l'auteur avec des lettres plutôt enfantines et quelques fautes. Et le fameux Miguel de poursuivre : "Je te transmets un RIB pour que tu me verses de l'argent. Je te réclame 30 millions d'euros. Merci de le verser sur mon compte le plus vite possible." Cali aurait-il plagié quelqu'un d'autre pour ces deux tubes parus en 2003 sur l'album "L'Amour parfait" ?

Les propos de cette lettre sont évidemment plus proches de la plaisanterie que de la réalité. Raison pour laquelle l'expéditeur ajoute d'ailleurs comme si de rien n'était : "Si tu veux me rencontrer, tu peux m'appeler à ce numéro : (Cali a dissimulé les numéros avec du scotch, ndlr). Je me permets de t'embrasser très fort en te remerciant pour ton talent et ta sympathie. À très vite peut-être... Miguel Ange." Reste à savoir si le chanteur a tenté de contacter le principal intéressé pour en savoir plus sur cette demande incongrue !

Les commentaires sont désactivés pour cette page.