Beatles : un exemplaire du "White Album" devient le disque le plus cher au monde

Beatles : un exemplaire du "White Album" devient le disque le plus cher au monde©ullstein bild, Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 5 septembre

L'exemplaire de Ringo Starr du célèbre "album blanc", vendu aux enchères en décembre 2015, est devenu officiellement le disque le plus cher au monde, annonce le livre des records Guinness.

Les Beatles plus forts qu'Elvis Presley ? Les quatre garçons (toujours) dans le vent viennent de battre le record du disque le plus cher de l'Histoire, jusqu'ici détenu par le King pour le 78 tours My Happiness / That's When Your Heartaches Begin acheté en mars 2015 par Jack White pour la modique somme de 300 000 dollars. En décembre 2015, un exemplaire de "l'album blanc" ("White Album" chez les Anglo-Saxons) des Beatles est parti pour 790 000 dollars lors d'une vente aux enchères.

Un exemplaire bien particulier

Particularité de cet exemplaire ? Sa pochette frappée du numéro de série 0000001, faisant de ce disque le tout premier "White Album" édité dans le monde. Selon l'édition 2017 du Guinness des Records, cette première copie du 9e album a été vendue 790 000 euros lors d'une vente aux enchères réunissant plusieurs effets personnels appartenant à Ringo Starr, le 3 décembre 2015 chez Julien's, à Bervely Hills. En 2008, un collectionneur autrichien s'était procuré sur eBay le vinyle n°0000005 pour 30 000 dollars. Seules les copies du tirage initial, "limité" à 5 millions d'exemplaires portait un numéro de matricule. Les quatre premiers vinyles ont été remis à chacun des Beatles.

Un double-album mythique

Paru le 22 novembre 1968, ce double album à la pochette toute blanche ornée d'un simple "The Beatles" a marqué un tournant dans la carrière des Beatles. Il symbolise la fin de la période psychédélique, marquée par les albums "Revolver" (1966) et "Sgt. Pepper's Lonely Heats Club Band" (1967) et le début d'une explosion des individualités au sein du groupe de Liverpool. Plus grand succès des Anglais aux Etats-Unis, le "White Album" est aussi tristement célèbre dans la culture populaire pour avoir influencé les meurtres de la secte de Charles Manson. Lequel voyait, notamment dans la chanson Helter Skelter, l'appel d'une révolution apocalyptique opposant les Blancs contre les Noirs.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.