Accusé de copier Michael Jackson, Bruno Mars répond à ses détracteurs

Accusé de copier Michael Jackson, Bruno Mars répond à ses détracteurs©Utrecht Robin, Abaca

, publié le 22 décembre

Malgré le succès de son nouvel album "24K Magic", le chanteur américain doit faire face à de nombreux internautes qui lui reprochent de s'être un peu trop inspiré du Roi de la Pop pour son troisième album.

Disponible depuis le 18 novembre dernier, le nouvel album de Bruno Mars, "24K Magic", a connu un succès flamboyant qui a propulsé l'Américain en tête des ventes dans plusieurs pays à sa sortie. Les clés de sa recette gagnante ? Une enfilade de morceaux dansants, inspirés par l'âge d'or de la musique funk dans les années 1970-80. Un recyclage évident des chansons de James Brown, Prince ou encore Michael Jackson. C'est la ressemblance avec ce dernier qui a le plus fait réagir les internautes, qui accusent le natif d'Honolulu d'avoir pompé copieusement le Roi de la Pop. Dans une interview au Parisien, le chanteur s'est défendu en rejetant l'idée d'une comparaison.

Comme un basketteur imitant Michael Jordan

"Gamin, quand je regardais Michael Jackson à la télé, je rêvais d'être à sa place, de faire crier les filles", a confié le chanteur dans les colonnes du quotidien français. Pourtant, loin de lui l'idée de se mesurer au Roi de la Pop ou à tout autre icône funk. "Il serait ridicule d'essayer de se comparer avec ou de concurrencer ces immenses artistes. Si je suis là, c'est juste parce que j'ai appris en observant les plus grands. Comme un basketteur devant Michael Jordan", assure-t-il modestement.

À la source de la culture afro-américaine

Autrement dit, il faut écouter "24K Magic" davantage comme un hommage aux musiques noires qu'une tentative de pillage. "Toute la musique qu'on entend à la radio vient d'Afrique. Le rock'n'roll, le reggae, la soul, le jazz, le R&B", explique Bruno Mars au Parisien. "On a dit que ma chanson Locked Out of Heaven était inspirée par The Police, mais The Police était inspiré par Bob Marley... En grandissant, j'étais inspiré par Boyz II Men, Prince, Whitney Houston, Mariah Carey... Pour moi, tout ça, c'est de la pop", déclare le chanteur de 31 ans. L'ambition première du chanteur ? Pousser les gens à "lever les bras au ciel, faire la fête, s'aimer". Une mission accomplie, même si c'est au prix d'un album ultra-calibré et pas très original auquel on préférera le dernier The Weeknd, qui se réclame des mêmes références.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.