50 ans de Woodstock : le festival n'aura finalement pas lieu

50 ans de Woodstock : le festival n'aura finalement pas lieu©Anton Gvozdikov, Adobe Stock

Hélène Demarly, publié le 1 août

Le concert géant des 50 ans du mythique festival hippie, qui devait avoir lieu les 16, 17 et 18 août 2019, est finalement annulé, comme l'a annoncé l'un de ses organisateurs.

50 ans après les inoubliables concerts de Janis Joplin, The Who, Joe Cocker et Jimi Hendrix, le festival devait renaître de ses cendres pour un anniversaire qui s'annonçait mémorable. Mais tout vient finalement d'être annulé à deux semaines de l'événement. "Nous sommes tristes qu'une série de revers imprévus ait rendu impossible d'organiser le festival que nous avions imaginé", a déclaré Michael Lang, qui faisait déjà partie de l'organisation du premier Woodstock, dans un communiqué ce 31 juillet.

De multiples difficultés

Le festival, qui devait se tenir au départ dans l'État de New York, avait finalement été déplacé dans le Maryland au Merriweather Post Pavilion de Columbia, après avoir reçu plusieurs refus d'installation. Mais ce dernier choix de site, qui ne permettait d'accueillir que 32 000 personnes quand les organisateurs en attendaient au départ 150 000, avait entraîné la perte de l'un de leurs financeurs. De plus, la programmation était plus qu'incertaine depuis, après que The Black Keys, Jay-Z et John Fogerty aient annulés leur venue.

Dans son communiqué, Michael Lang a ajouté que le festival avait tout de même proposé aux artistes de venir se produire, bien qu'il n'y soient plus légalement obligés. "Bon nombre ont alors indiqués qu'ils renonçaient", a-t-il expliqué, précisant tout de même que ces derniers avaient "déjà été payés". Il les a incités a reverser 10% de leur cachet à HeadCount, une association citoyenne et musicale, ou à d'autres organisations de leur choix.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.