15 ans de la mort de Claude Nougaro : retour sur 5 tubes incontournables

15 ans de la mort de Claude Nougaro : retour sur 5 tubes incontournables©JLPPA, BestImage

Fabien Gallet, publié le 4 mars

Le 4 mars 2004, la chanson française perd l'un de ses plus grands poètes. Quinze années ont passé mais les morceaux du chanteur originaire du Sud-Ouest entêtent toujours autant.

À l'occasion du 15e anniversaire du décès de Claude Nougaro, retour sur 5 titres phare.

Le Jazz et la Java (1962)

Quand un standard du jazz américain (Three to Get Ready) croise la chanson française, cela donne Le Jazz et la Java. Une titre composé par Jacques Datin - à qui l'on doit aussi Les P'tites Femmes de Pigalle de Serge Lama ou Dans ma rue d'Édith Piaf - qui sort en 1962 et qui témoigne de l'amour de Claude Nougaro pour le jazz. Six ans plus tard, Yves Montand offre sa propre version.

Armstrong (1965)

Grand classique du répertoire du chanteur, Armstrong sort en 1965 en single puis l'année suivante sur l'album "Bidonville". Claude Nougaro, plus engagé que jamais, y rend hommage à Louis Armstrong sur une mélodie adaptée du negro spiritual Go Down Moses.

Toulouse (1967)

"Ici, si tu cognes, tu gagnes / Ici, même les mémés aiment la castagne / Ô mon paîs, ô Toulouse / Un torrent de cailloux roule dans ton accent..." Inspiré par les paroles de la chanson occitane La Toulousaine de Lucien Mengaud, Claude Nougaro rend à son tour un bel hommage à sa ville natale. Un titre paru en 1967 qui deviendra un des hymnes officieux de Toulouse (il a même été joué en 2011 à l'occasion de la finale du Top 14).

Tu verras (1978)

Le poète de "la ville rose" n'a pas fait que dans le jazz. La preuve avec Tu verras, tube en puissance sorti à la fin des années 1970 sur l'album du même nom. Ici, Claude Nougaro reprend la chanson brésilienne O Que Será ? signée Chico Buarque, sur des airs de bossa nova.

Nougayork (1987)

Autre morceau incontournable de la discographie du chanteur, Nougayork voit le jour en 1987. Le titre, résolument rock, est écrit aux États-Unis et permet à Claude Nougaro de relancer sa carrière après le naufrage de l'album "Bleu Blanc Blues" (1985). Le single restera dans le Top 50 pendant 18 semaines consécutives.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.